Les Bourses européennes baissent à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les marchés boursiers mondiaux hésitent vendredi, les investisseurs s'interrogeant sur les perspectives de croissance. Après avoir légèrement rebondi en matinée après quatre séances de consolidation, les principales Bourses européennes sont en baisse à la mi-séance, tandis que Wall Street est attendue sur une note stable, voire légèrement baissière.

A Paris, à la mi-séance, le CAC 40 recule de 0,8% à 3.443,28 points. Le Dax 30 cède 0,58% et le FTSE 0,47%. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture plutôt indécise à Wall Street.

PSA Peugeot-Citroën gagne 0,9%. Le constructeur français a annoncé qu'il étudiait avec General Motors la faisabilité de développements sur des plates-formes communes pour les segments des grandes berlines et des petits monospaces.

BT gagne plus de 5%. L'opérateur télécoms britannique prévoit de verser deux milliards de livres dans son fonds de pension dans le cadre d'un nouveau plan de neuf ans qui plus avantageux pour les actionnaires.

Le gouvernement français a relevé sa prévision de croissance économique pour 2012 à 0,7%, contre 0,5% auparavant, et l'a abaissée pour 2013 à 1,75%, contre 2,0%, a annoncé le ministre de l'Economie François Baroin. Cette annonce fait suite à la révision, par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), de sa prévision de croissance à 0% au premier trimestre puis 0,2% au second trimestre 2012.

Par ailleurs, le climat général des affaires en France s'est nettement amélioré en mars, à 95 points, soit une hausse de 4 points, selon l'Insee.

Aux Etats-Unis, l'indicateur des ventes de logements neufs permettra aux investisseurs d'affiner leurs anticipations de reprise dans le secteur et dans l'économie en général.

La Réserve fédérale américaine devra probablement relever ses taux directeurs dès fin 2013 sans attendre 2014, date avancée par son comité de politique monétaire lors de sa dernière réunion, a déclaré James Bullard, l'un des principaux responsables de la Fed.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant