Les Bourses européennes accroissent leurs pertes à la mi-séance

le
0
Les Bourses européennes accroissent leurs pertes à la mi-séance
Les Bourses européennes accroissent leurs pertes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accroissent leurs pertes mercredi en milieu de journée, l'aversion pour les actifs risqués atteignant des sommets à en juger par le succès de l'adjudication de la nouvelle obligation allemande (Schatz) malgré son coupon zéro.

Berlin a émis 4,555 milliards d'euros du nouveau Schatz 0% juin 2014 au taux moyen pondéré de 0,07%, le ratio de couverture étant ressorti à 1,7 - ce que les professionnels jugent élevé compte tenu du rendement nul.

Pénalisée aussi par des propos de l'ancien Premier ministre grec Lucas Papadémos sur l'avenir de la Grèce dans la zone euro, la Bourse de Paris perd 2,19% à 3.016,64 points à 12h45.

Londres lâche 1,92%, Francfort 1,77%, Milan 2,92%, Madrid 1,99%. L'indice EuroStoxx 50 des grandes valeurs de la zone euro perd 2,14%.

Dans ce contexte, les emprunts d'Etat allemands restent très recherchés. Le rendement du Bund 10 ans se détend de six points de base à 1,41%.

Les emprunts français sont également demandés. Le rendement de l'OAT à 10 ans se détend de cinq points de base à 2,75% tandis que celui du BTP italien se tend à 5,78% et celui du Bonos espagnol aussi, à 6,13%.

Lucas Papadémos déclare au Wall Street Journal publié mercredi : "Bien qu'il soit improbable qu'un tel scénario se matérialise et que cela ne soit pas souhaitable ni pour la Grèce ni pour d'autres pays, on ne peut exclure que des préparatifs soient en cours pour contenir les conséquences potentielles d'une sortie grecque de l'euro."

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant