Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

(Reuters) - Les Bourses européennes accroissent leurs gains en fin de matinée mercredi sur fond d'amélioration du sentiment sur la crise de la dette en zone euro et grâce à des indicateurs chinois jugés encourageants pour l'économie mondiale.

L'indice CAC 40 affiche une hausse de 1,57% à 3.350,34 points vers 11h45 GMT. Francfort prend 1,92% et Londres 1,37%, avec un gain de 1,73% de l'EuroStoxx 50.

Les valeurs bancaires mènent le bal, l'indice Stoxx européen (+2,64%) étant en tête des hausses des indices sectoriels en Europe. Société générale et UniCredit prennent respectivement 5% et 3,48%.

L'indice du secteur automobile STOXX Europe 600 Automobiles & Parts index est en hausse de 2,61%. Daimler (+2,44%) et BMW (2,94%), qui exportent beaucoup à destination de la Chine, profitent des bons indicateurs publiés par Pékin.

Les futures sur indices laissent présager une ouverture bien orientée à Wall Street.

Les négociations sur la Grèce pourraient être conclues dès mercredi, ont déclaré des banquiers et des responsables politiques, soulignant que le secteur privé était désormais prêt à accepter une décote d'environ 70% sur les obligations d'Etat grecques qu'il détient, ce qui devrait faire baisser l'endettement de la Grèce de quelque 100 milliards d'euros.

Le secteur industriel chinois a connu une croissance modeste en janvier, alors qu'on anticipait une contraction, ce qui alimente l'espoir de voir la Chine éviter un atterrissage en catastrophe. L'indice PMI manufacturier officiel a été de 50,5 en janvier contre 50,3 en décembre et 49,5 attendu.

En revanche, en zone euro, l'activité manufacturière s'est contractée en janvier, pour le sixième mois consécutif, le sursaut affiché par l'Allemagne n'ayant pas suffi à éviter que la déprime se prolonge ailleurs, montrent les chiffres des l'enquête réalisée auprès des directeurs d'achat.

Alors que la saison des résultats se poursuit au Japon, en Europe et aux Etats-Unis, Facebook, le premier site communautaire mondial, devrait déposer mercredi auprès des régulateurs des premiers documents en vue d'une introduction en Bourse.

La Commission européenne a par ailleurs confirmé dans un communiqué bloquer le projet de fusion entre Deutsche Börse et Nyse Euronext, qui aurait donné naissance au plus grand opérateur boursier mondial.

Catherine Monin pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant