Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance

le
0
ACCENTUATION DES GAINS DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE
ACCENTUATION DES GAINS DES BOURSES EUROPÉENNES À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance, dans des marchés portés par la perspective d'une poursuite de politiques monétaires très accommodantes, notamment au Japon, et dans l'attente des résultats du scrutin italien.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 1,87% à 3.775,53 points vers 12h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 2,47% et à Londres, le FTSE avance de 0,73%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 2,24%.

Les bureaux de vote ont rouvert lundi au second jour des législatives italiennes, alors que la tentation du vote sanction renforce la crainte d'un blocage politique susceptible de relancer la crise de la zone euro. Les opérations de vote ont repris lundi matin à 07h00 (06h00 GMT) et s'achèveront à 15h00 (14h00 GMT).

Au Japon, des informations selon lesquelles Haruhiko Kuroda, partisan d'une politique monétaire de soutien massif à la croissance, serait favori pour prendre la tête de la Banque du Japon, ont entraîné le yen à son plus bas niveau en 33 mois face au dollar.

De même, aux Etats-Unis, apaisant les craintes d'une réduction du programme d'achat d'actifs de la Réserve fédérale, deux responsables de la Fed ont pris la défense de ces achats, notant qu'ils contribuaient à la santé budgétaire du pays en stimulant la croissance.

Les investisseurs attendent l'allocution semestrielle de politique monétaire du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke devant la commission bancaire du Sénat mardi, pour des indications sur l'avenir du programme de rachats d'actifs de la Fed.

Aux valeurs, Vivendi s'adjuge 3,7%, l'une des plus fortes hausses du CAC et de l'EuroStoxx 50, des informations de presse évoquant une offre en numéraire de Numericable sur SFR et le feu vert du gouvernement brésilien sur les offres de reprise de GVT.

Veolia Environnement s'adjuge 3,8%, des investisseurs réduisant leurs positions de ventes à découvert sur la valeur à quelques jours de ses résultats.

Les cycliques et les financières, récemment affectées par la perspective d'une réduction plus rapide que prévu des achats d'actifs de la Fed, mènent la hausse après les propos de certains membres de la Fed soulignant les bienfaits de ces rachats d'actifs.

Deutsche Börse bondit de plus de 9%, après des rumeurs selon lesquelles l'opérateur boursier de Chicago CME Group envisage une fusion entre les deux groupes.

Sur le marché des taux, l'Italie a vu ses coûts d'emprunt à deux ans légèrement augmenter lundi lors d'une adjudication de dette souveraine, les investisseurs se montrant prudents à quelques heures de l'annonce du résultat du scrutin.

Au marché des changes, outre la reprise de la glissade du yen, qui se traite à 94,12 pour un dollar après avoir touché un point bas de 94,77 pour un dollar, la livre sterling focalise l'attention à la suite de la perte du triple A de Moody's par le Royaume-Uni.

Selon les stratèges de marché, qui soulignent que cette perte du triple A n'a pas été une véritable surprise pour les cambistes, la livre pourrait tester le seuil de 1,50 dollar. La tendance reste stable à mi-séance sur la devise, qui se traite autour de 1,5145 dollar.

Le baril de Brent rebondit vers les 116 dollars, en hausse de 1,3%, favorisé par la baisse du dollar, tandis que l'or progresse de 0,7% à 1.592 dollar l'once.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant