Les Bourses européennes accentuent leur hausse à mi-séance

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES ACCENTUENT LEUR HAUSSE À MI-SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES ACCENTUENT LEUR HAUSSE À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en hausse légèrement plus marquée qu'à l'ouverture mardi vers la mi-séance, portées par une série de résultats d'entreprise meilleurs que prévu, le secteur technologique menant le bal dans le sillage de Nokia et d'Infineon

Wall Street est également attendue en légère progression mardi tandis que l'indice regroupant les Bourses mondiales avance d'environ 0,3%.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,4% (+18,06 points) à 4.478,45 points vers 13h00. À Francfort, le Dax prend 1,11% et à Londres, le FTSE avance de 0,61%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,84%.

La Bourse de Moscou gagnait quelque 1,3% après que les nouvelles sanctions prises par les Etats-Unis et l'Union européenne contre la Russie dans le cadre des tensions en Ukraine se sont avérées moins sévères que ce que certains avaient redouté.

La place boursière russe accuse néanmoins encore un repli de plus de 12% depuis le début de l'année et, de manière générale, la situation en Ukraine est susceptible à tout moment de peser à nouveau sur les actifs financiers.

En attendant, les investisseurs digèrent les résultats d'entreprises qui, outre les cas notables d'ABB et du groupe papetier suédois SCA, n'offrent guère de mauvaises surprises.

Les actions Nokia et Infineon s'adjugent respectivement 7,5% et 5,2%, figurant dans les cinq premières hausses de l'indice Stoxx 600 et faisant monter l'indice des valeurs technologiques européennes de 1,9%, après des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes. et

Toujours dans le secteur technologique, le titre TomTom s'envolait de plus de 11% après, là aussi, des résultats meilleurs que prévu et des prévisions revues en hausse.

Parmi les plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600, figurent les valeurs françaises Orange, Essilor et PSA Peugeot Citroën, les deux premières portées par leurs résultats et la troisième par son augmentation de capital.

L'une des hausses les plus marquées de l'indice Stoxx 50, plus resserré, est à mettre à l'actif de Deutsche Bank (+2,6%), la banque allemande ayant fait état d'une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice trimestriel.

De son côté, le titre ABB (-6,6%) accuse, de loin, le repli le plus marqué de cet indice après que le groupe d'ingénierie suisse a annoncé une baisse inattendue de ses profits au premier trimestre.

Evoluant, comme souvent, dans le sens contraire des Bourses, les contrats sur Bunds allemands sont en léger recul (-0,26%) de même que les cours de l'or.

Sur le marché des changes, l'euro progresse encore face au dollar après ses gains de la veille, les anticipations de mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) se faisant moins fortes.

Le Brent, qui a accusé lundi sa plus forte baisse quotidienne en près d'un mois en raison de l'augmentation imminente d'exportations libyennes, se reprend quelque peu, évoluant au-dessus des 108 dollars le baril.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant