Les Bourses européenens ouvrent en nette baisse

le
1
LES BOURSES EUROPÉENNES REPARTENT À LA BAISSE
LES BOURSES EUROPÉENNES REPARTENT À LA BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette baisse mercredi dans le sillage de Wall Street et au lendemain d'un net rebond, le nouvel assouplissement monétaire annoncé par la Banque populaire de Chine n'étant visiblement pas parvenu à rassurer les investisseurs et les Bourses chinoises poursuivant leur dégringolade après une tentative de stabilisation.

A Paris, l'indice CAC 40 cède 2,4% (109,67 points) à 4.455,19 points vers 09h15. À Francfort, le DAX recule de 2,44% et à Londres, le FTSE abandonne 1,98%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 2,57% et le FTSEurofirst 300 de 2,6%.

Les places asiatiques peinent à se stabiliser, l'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen tout comme l'indice composite de la Bourse de Shanghai ont replongé dans le rouge à la fin d'une séance irrégulière, cédant respectivement 0,57% et 1,30%.

A Tokyo, l'indice Nikkei 225 a clôturé en hausse de 3,2% mais l'indice MSCI des places asiatiques hors Japon ne gagne que 0,15%.

Après une chute de près de 20% des actions chinoises en trois séances, la Banque populaire de Chine (BPC) a annoncé mardi une baisse de ses taux directeurs et des taux de réserves obligatoires imposées au banque afin de soutenir le crédit.

Le coup de fouet donné aux marchés par ce deuxième assouplissement monétaire de la BPC en deux mois a fait long feu, les inquiétudes sur la croissance de l'économie chinoise reprenant rapidement le dessus.

Le dollar, soutenu mardi par la décision des autorités monétaires chinoises, reperd du terrain, pénalisé par le report des anticipations de hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine dans un contexte de turbulences persistantes sur les marchés. La devise américaine s'échange à 119,36 yens après être repassé au-dessus du seuil des 120 mardi. L'euro repasse au-dessus du seuil de 1,15 dollar à 1,1514 contre un point bas mardi de 1,1396.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent reste proche de son plus de six ans et demi atteint lundi à 42,23 dollars et s'échange à 43,42 dollars.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 26 aout 2015 à 09:34

    oui comme hier au matin