Les Bourses en Europe dans le vert en attendant la Fed

le
0
LES BOURSES EN EUROPE DANS LE VERT EN ATTENDANT LA FED
LES BOURSES EN EUROPE DANS LE VERT EN ATTENDANT LA FED

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mercredi en hausse modérée, portées notamment par les ressources de base et l'automobile, au début d'une journée qui sera dominée par les annonces de la Réserve fédérale américaine, dont le nom du prochain président devrait être connu jeudi.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,35% à 5.522,55 points vers 08h25 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 1% et à Londres, le FTSE avance de 0,43%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,53%, le FTSEurofirst 300 0,52% et le Stoxx 600 0,51%.

Presque tous les indices sectoriels sont dans le vert, à commencer par les ressources de base (+1,82%) avec notamment, à Paris, un bond de 2,36% pour ArcelorMittal, la plus forte hausse du CAC 40.

L'automobile se distingue également (+1,59%) avec des avancées de 1,57% pour PSA et 1,32% pour Renault, portés par les bons chiffres des immatriculations en France au mois d'octobre.

A la baisse, le distributeur britannique de vêtements Next perd 7,32%, le plus net repli du Stoxx 600, après des résultats et des perspectives mal accueillis.

LES REGARDS SE TOURNENT VERS LA FED

La première séance de novembre sera marquée surtout par le verdict de la réunion monétaire de la Fed, dont le communiqué est attendu pour 18h00 GMT.

Les intervenants de marché, qui misent sur une hausse de taux en décembre, ne prévoient pas d'annonces spectaculaires. Ils attendent surtout jeudi et la nomination probable par Donald Trump de Jerome Powell pour prendre en février la succession de Janet Yellen à la tête de la banque centrale américaine.

Jerome Powell, qui tient la corde selon une personne proche du processus de décision, est considéré comme un partisan d'une politique relativement accommodante, à la différence d'autres candidats, notamment John Taylor, perçu comme plus enclin à accélérer le resserrement monétaire en cours.

En Europe, la bonne santé de l'économie et les bonnes dispositions de la Banque centrale européenne permettent aux marchés actions de résister aux tensions politiques, notamment en Espagne, où la Haute cour a entamé une procédure pour rébellion, sédition et abus de confiance à l'encontre de Carles Puigdemont et d'autres dirigeants catalans, ce qui n'empêche pas la Bourse de Madrid de s'apprécier de 0,35%.

SONY BONDIT

En Asie, la Bourse de Tokyo a fini en nette hausse après avoir atteint en séance un pic de 21 ans, tirée par les perspectives de résultats en hausse des sociétés japonaises et notamment de Sony.

L'indice Nikkei a gagné 1,86% (408,47 points) à 22.420,08 points, après avoir inscrit en séance un plus haut depuis juillet 1996 à 22.455,92. Sony a pris 11,44% après avoir relevé de 26% sa prévision de résultat d'exploitation annuel.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,95%.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence, tandis que sur le front du pétrole, les cours du brut sont orientés à la hausse, portés par des signaux indiquant que les pays de l'Opep et la Russie respectent les accords visant à encadrer la production pour soutenir les prix.

Wall Street a fini mardi en légère hausse, notamment aidée par la bonne tenue des titres Mondelez et Kellogg après les résultats trimestriels des deux groupes alimentaires. Les trois indices de référence de la Bourse de New York ont ainsi bouclé leur meilleure performance mensuelle depuis février.

(édité par Benoit Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux