Les Bourses d'Europe retrouvent le chemin de la baisse

le
0
    * Le CAC 40 repasse sous 3.000 points 
    * Les espoirs de solutions à la crise de l'euro refluent 
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  WATCH/LFR  
 
 (Actualisé en clôture)  
    par Juliette Rouillon et Raoul Sachs  
    PARIS, 28 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont 
clôturé mercredi en baisse, au lendemain d'un violent rebond, 
les espoirs de solution de la crise de la dette souveraine en 
zone euro s'étant évaporés sous l'effet des divergences 
persistantes entre pays membres sur l'ampleur de la 
participation du secteur privé au nouveau plan d'aide à la Grèce 
(voir  ID:nL5E7KS346 .  
    L'indice CAC 40  .FCHI  a fini sous les 3.000 points, en 
baisse de 0,92% à 2.995,62 points après trois séances 
consécutives de hausse, dont une envolée de 5,75% mardi et de 
8,7% au cours des trois dernières séances. Le volume d'échange 
sur le CAC 40 a été limité à 3,2 milliards d'euros sur NYSE 
Euronext, soit 90% du volume quotidien moyen des trois derniers 
mois.  
    Londres  .FTSE  a cédé 1,44%, Francfort  .GDAXI  0,89%, 
Milan  .FTMIB  0,47%.  L'indice paneuropéen l'EuroStoxx 50 
 .STOXX50E  a lâché 0,79%.  
    "Le marché s'est enthousiasmé au sujet des discussions en 
cours sur le Fonds européen de stabilité financière," commente 
Andrea Williams, chez Royal London Asset Management. "Mais on 
est encore loin d'un accord (...) Nous sommes sous-pondérés sur 
les banques depuis trois mois et nous n'allons pas modifier 
notre position."  
    A Paris, les trois valeurs bancaires du CAC 40, qui ont 
flambé mardi, ont évolué en dents de scie mais ont fini toutes 
dans le rouge, Société générale  SOGN.PA  ayant accusé la plus 
forte perte (-2,83%).  
     BNP Paribas  BNPP.PA  a perdu 1,31% et Crédit agricole 
 CAGR.PA , qui a annoncé une réduction de la taille de son bilan 
 ID:nL5E7KS10Z , 0,25%.  
     Les cycliques comme Vallourec  VLLP.PA  (-5,46%), Alstom 
 ALSO.PA  (-4,77%), Accor  ACCP.PA  (-4,17%), ArcelorMittal 
 ISPA.AS  (-3,82%), Lafarge  LAFP.PA  (-3,76%) et Renault 
 RENA.PA  (-3,27%), ont subi aussi des prises de bénéfice et 
signé les plus fortes baisses du CAC 40.  
    AXA  AXAF.PA  (+1,9%) a fini en tête des rares hausses du 
CAC, l'assureur ayant confirmé envisager la cession de son 
activité private equity (voir  ID:nL5E7KS )   
    Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt d'Etat 
allemand (Bund) à 10 ans  DE10YT=RR  s'est tendu de 3 points de 
base, repassant au-dessus de 2,0% (2,01%), celui de l'OAT 
française de même maturité s'est également tendu de 3 pdb à 
2,67%. La France a annoncé mercredi qu'elle émettrait moins de 
dette à moyen et long terme en 2012 (voir  ID:nL5E7KS2TI )  
    L'euro s'échangeait autour de 1,3627 dollar  EUR=  en fin 
d'après-midi contre 1,3610 en début de séance.  
  
 (édité par Jean-Michel Bélot)  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant