Les Bourses asiatiques sans direction

le
0
Le début du G20 et les craintes sur les dettes souveraines de certains pays européens ont entrainé des séances très dispersées dans la région. Seul le Nikkei maintient le cap et touche son plus haut en quatre mois.

Les tensions étaient palpables sur les marchés asiatiques ce jeudi. Peu inspirés par la séance volatile de Wall Street mercredi, les investisseurs de la région ont décidé de suivre des chemins séparés. Les prises de risques étaient limitées en raison des craintes sur la santé financière des pays européens. Par ailleurs, les opérateurs sont prudents avant le début des discussions du G20 à Séoul ce jeudi. Ce dernier doit se pencher sur le sujet brûlant des devises qui impacte particulièrment la Chine et le Japon.

Yen plus faible, Nikkei au plus haut

A Tokyo justement, le léger repli du yen face au dollar ce jeudi, qui avait déjà fait grimper le Nikkei hier, a de nouveau embarqué l'indice phare de Tokyo à la hausse: ce dernier gagne 0,31% à 9861,46 points à la clôture, après avoir atteint 9885,37, son plus haut depuis le 24 juin. Le Topix, plus large, a pris 0,40% à 856,37 points. Le volume des transactions a été moyen, avec 1,95 milliard de titres échan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant