Les bons stock pickers rajoutent de la valeur lors de la sélection des titres

le , mis à jour le
2
«Le « bon » stock picker réussit à trouver des idées d'investissement peu importe la taille des capitalisations... et surtout l'orientation du consensus. (© DR)
«Le « bon » stock picker réussit à trouver des idées d'investissement peu importe la taille des capitalisations... et surtout l'orientation du consensus. (© DR)

Les résultats opérationnels représentent un déterminant majeur des cours de Bourse des sociétés. De même, les prévisions soigneuses de résultats sont essentielles pour les modèles de valorisation. La théorie de la valeur intrinsèque sur laquelle réside la plupart des modèles financiers de valorisation (multiples, DCF, etc.) est fondée sur la capacité des praticiens à prévoir de manière la plus précise et fidèle possible les résultats des entreprises sur une période suffisamment longue.

Prévisions des analystes et consensus – errare humanum est 

Cette capacité est toutefois conditionnée par la nature des analystes, qui, selon leur position par rapport aux émetteurs et aux investisseurs, peuvent être soit sell-side, soit buy-side. En dépit des avertissements sur les difficultés à prévoir les résultats des sociétés faits depuis longtemps par des investisseurs reconnus tels Benjamin Graham et David Dodd, les analystes continuent à estimer les résultats d’une manière récurrente.

Pourtant, trimestre après trimestre, les annonces des résultats qui affectent la valeur des titres des sociétés, figurent parmi les évènements les plus médiatiques. Lorsque les entreprises publient des résultats trimestriels qui dépassent les attentes du consensus, les titres de ces sociétés, en général, surperforment dans les semaines et mois précédant la publication. Ainsi, des erreurs de prévision

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 10 mois

    "Prévisions des analystes et consensus – errare humanum est "...."plutot mag.ouille analystum est"

  • stricot il y a 11 mois

    Wow. Ca pourrait etre un papier de fin de BTS. La conclusion: "Le stock picker cherche à se démarquer du consensus en essayant d’identifier les valeurs de demain aujourd’hui encore délaissées." Genius.