Les bons plans sont sur internet, selon l'Autorité de la concurrence

le
1
Les bons plans sont sur internet, selon l'Autorité de la concurrence
Les bons plans sont sur internet, selon l'Autorité de la concurrence

(Relaxnews) - Les internautes peuvent faire de bonnes affaires (livraison comprise) en produits bruns mais aussi en parapharmacie, révèle l'Autorité de la concurrence, dans ses conclusions de l'enquête sectorielle sur le commerce en ligne.

Pour les produits bruns, qui comprennent notamment la high-tech et les téléviseurs, les internautes peuvent bénéficier en moyenne de prix inférieurs de 10% à ceux des magasins physiques. Idem pour les produits blancs, et plus particulièrement pour les lave-vaisselles et les micro-ondes.

Tous les marchés sont concernés par le commerce en ligne, et ceux de la santé et du bien-être n'y échappent pas. La parapharmacie fait office de très bon élève en la matière, note l'autorité. Les prix pratiqués y sont inférieurs de 8% à 10%, et ces baisses peuvent même atteindre 25% à 30%, pour des sites qui sont pourtant agréés par le ministère. Voilà qui bat en brèche l'idée reçue associant agrément et tarifs élevés.

Les fashionistas seront toutefois déçues de savoir que sur les prix relevés en ligne pour les parfums et produits cosmétiques de luxe, l'Autorité de la concurrence "ne constate pas de différence notable".

Ces prix attractifs, qui trouvent un large écho en cette période de crise, bénéficient en fait de l'influence des comparateurs de prix, des "places de marché" comme les nomme l'autorité à l'instar d'eBay, de Price Minister ou encore d'Amazon, et des distributeurs dits "pure players" qui ont peu ou pas de magasins physiques et dont l'activité principale est donc en ligne.

Reste que le commerce en ligne peu nuire au commerce dans son ensemble, si "les fabricants ne mettent pas en place des pratiques visant à limiter son développement, en particulier en empêchant de façon injustifiée le déploiement des opérateurs pure players", précise l'autorité.

Le commercesur internet n'est pas prêt de s'essouffler. Début septembre, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) avait annoncé que les ventes en ligne avaient augmenté au premier semestre 2012 de 22% par rapport à la même période, un an plus tôt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gouraudp le mardi 18 sept 2012 à 14:44

    Les produits bruns sont moins cher sur internet c'est sur mais si jamais vous tomber en panne la commence la galere, moi je regarde sur internet les prix ensuite je vais chez mon vendeur et je lui demande de me faire le meme prix et je l'ai a chaque fois...et au moins il sont a 5 mn de chez moi si j'ai un probleme...