Les bons plans du web pour voyager moins cher

le
0

Chercher un billet d'avion entre 2 heures et 4 heures du matin, négocier les prix directement avec les hoteliers, ou les tours opérateurs, partir à la dernière minute ou hors saisons...les conseils de nos internautes, tours opérateurs, spécialistes du tourisme ou créateurs de sites internet pour voyager à moindres coûts.

Alors que la période des vacances approche, quelques astuces et bons plans permettent de voyager moins cher. Les internautes, tours opérateurs, spécialistes du tourisme ou encore créateurs de sites Internet ont partagé leurs expériences de voyageurs pour vous aider à trouver le billet d'avion le moins cher, les locations d'appartement au meilleur tarif ou les astuces pour passer des vacances à moindres coûts.

Astuces pour réserver des billets d'avion

Avant de réserver un billet d'avion ou de train, mieux vaut effacer les cookies et toute traçabilité des recherches. En effet, certains sites pratiquent «l'IP tracking», c'est-à-dire qu'ils suivent les recherches des internautes, grâce à l'adresse IP de l'ordinateur, et repèrent les multiples connections et recherches des internautes. Ces sociétés détectent les voyages qui intéressent les internautes et, pour inciter à l'achat, elles augmenteraient artificiellement le tarif.

Par ailleurs, deux économistes, Makoto Watanabe et Marc Möller, ont étudié les modes de fixation des prix des compagnies aériennes et ils sont formels: la date optimale pour acheter un billet est 8 semaines avant le départ.

Autre astuce: réserver les billets entre 2h et 6h du matin, aux heures creuses, où les frais de dossiers sont souvent moins onéreux. De fait, les voyagistes reconnaissent faire varier les prix d'un billet en fonction de la date de réservation, du taux de remplissage du train ou de l'avion, etc. La Cnil a ainsi récemment découvert que les frais de dossier que les clients doivent parfois payer pour acheter un billet d'avion varient en fonction de l'heure de la journée. «L'internaute bénéficie de frais plus avantageux lorsqu'il achète un billet lors des heures creuses, déterminées par le commerçant», écrit-elle dans son communiqué. Le mieux est en outre de faire une réservation en début de semaine plutôt que le week-end.

Voyager en dehors de la saison haute

Les départs en milieu de semaine sont également conseillés. Et plus globalement, les départs en dehors de la saison haute sont toujours plus intéressants. Une internaute témoigne: «Nous partons en dehors des grandes vacances, juin ou septembre: il n'y pas de bouchons, de file d'attente et de gens stressés!». Une autre souligne: «J'ai choisi de partir début septembre à là mer car les locations sont bien moins chères!».

Par ailleurs, d'autres internautes privilégient les départs à la dernière minute pour bénéficier des offres promotionnelles. Ainsi, par exemple lastminute.com a lancé une offre «La deuxième semaine à 1euro» avec par exemple 7 nuits en Tunisie «tout compris» à partir de 588 euros. «Cette année, on attend les promos de toute dernière minute pour partir au soleil, en France ou ailleurs», affirme ainsi une internaute du Figaro suite à un appel à témoin.

Les sites de voyage dégriffés

Les agences en ligne comme voyages-sncf.com, opodo.fr ou expedia.fr ou d'autres permettent de réduire le prix des voyages tout compris. Par exemple, Easyvoyage propose un séjour «tout compris» à l'Hotel Bravo Garden de Tunis pour 379 euros la semaine. Par ailleurs, des sites se sont spécialisés sur certains créneaux à l'instar de voyageprivé.com qui propose des voyages haut de gamme à prix cassé.

Négocier les prix

Le site let's save money estime que les vacanciers peuvent économiser jusqu'à 40% de leur budget vacances grâce à quelques astuces. Ainsi, le site spécialisé estime qu'il est plus intéressant d'acheter le vol, l'hôtel et les différents services séparément plutôt que d'opter pour une formule tout compris. Le site recommande en outre d'entrer directement en contact avec les hôteliers pour négocier les prix des chambres et des séjours plutôt que de passer par des sites des centrales de réservation.

Par ailleurs, le site expert en finance personnelle souligne qu'il possible de mettre les agences de voyage en concurrence afin de négocier les prix. Les économies possibles ne seraient pas négligeables.

Échanger sa maison!

L'échange d'appartements ou de maisons permet de voyager à moindres coûts. Encore marginale il y a quelques année, aujourd'hui cette pratique est courante et les offres sont diversifiées. Le site pionnier Couchsurfing propose d'acceuillir et d'être reçu gratuitement entre particuliers. Par ailleurs, ces dernières années, le nombre de sites qui proposent ces services se sont multipliés comme intervac.fr, homeforexchange.com, homelink.fr, trocmaison.com ou encore Trampolinn. Par ailleurs, une internaute confie que «grâce à Facebook, elle a pu échanger sa maison».

Les locations d'appartements entre particuliers

Sans devoir procéder à un échange de maisons, des sites proposent des locations d'appartements entre particuliers. Airbnb est le site le plus connu en la matière. Le site américain spécialiste de l'hébergement entre particuliers a récemment annoncé que 1 million de Français avait déjà utilisé ses services pour leurs déplacements à l'étranger depuis son lancement officiel, en 2008. Ce succès s'est confirmé en 2013: l'année dernière, 450.000 voyageurs français ont essayé le site pour la première fois. Depuis d'autres sites surfant sur ce principe se sont développés, à l'instar de Le Collectionist. Le site web de cette start-up propose des villas de rêve en location, avec certaines options appréciables en vacances, telles que la mise à disposition d'un cuisinier ou un service de ménage quotidien.

Le partage de bateaux entre particuliers

Dans la mouvance du covoiturage ou des échanges de maisons entre particuliers, des sites proposent désormais de partager des bateaux. Pour Antoine Penot, créateur du site vogavemoi.com en février 2010, explique que son site «comme sur un site de rencontres amoureuses met en relation les propriétaires de bateaux qui cherchent des équipiers et ceux qui cherchent des embarcations pour une ou plusieurs journées. Nous avons entre 600 et 1000 nouveaux inscrits tous les jours et comptons désormais 22.600 abonnés». le créateur du site indique «tous nos équipiers vont pouvoir voyager pour peu qu'ils jouent le jeu», c'est-à-dire qu'ils remplissent un formulaire et donnent des détails sur leurs recherches, leur niveau de navigation...Chacun y trouve son intérêt souligne Antoine Penot: les propriétaires peuvent naviguer toute l'année et partager les frais de la navigation. De leur coté, les équipiers peuvent faire du bateau à des prix défiant toute concurrence: entre 15 et 20 euros par jour pour les frais de bord plus entre 0 à 40 euros pour les frais de participation à l'entretien du bateau, en fonction de l'accord passé entre particuliers.

D'autres sites proposent des offres similaires. Sailsharing met les particuliers en relation et propose de la location nautique entre particuliers. Boaterfly se situe entre la co-navigation et la location entre particuliers. «Ceux qui recherchent une planche pour quelques heures sur une plage, un kayak à l'autre bout du monde, ou un voilier, avec ou sans skipper», peuvent trouver sur notre site indique Guillaume de Corbiac, co-fondateur du site. Alors, à vos claviers!

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant