Les bons plans de l'assurance annulation de voyages

le
0

L'assurance annulation ou interruption de voyages, proposée par de plus en plus de compagnies d'assurance, est de plus en plus prisée par les clients.

Alors qu'une bonne partie des Français est déjà partie en congés ou s'apprête à le faire, devoir interrompre ou annuler ses vacances est une hantise. Car cela relève souvent du casse-tête: selon un récent sondage Ipsos pour Axa protection juridique, les difficultés rencontrées pour annuler ou modifier son voyage sont le deuxième litige le plus fréquemment rencontré par les vacanciers (26%), derrière les problèmes liés à l'hébergement (45%). Pour éviter quelques sueurs froides, l'assurance annulation ou interruption de séjour peut être une bonne solution. «Les cartes classiques ne proposent pas d'assurance annulation et les cartes haut de gamme ne prennent en compte qu'un nombre restreint de situations», rappelle Mondial Assistance, la filiale française d'Allianz Global Assistance, leader mondial de l'assurance voyage et de l'assistance. Voici les précautions à prendre.

o Vous devez annuler vos vacances

Les trois principaux motifs d'annulation sont les maladies ou accidents, le décès et les modifications de congés. «En fait, les motifs de prise en charge sont beaucoup plus larges», explique Mondial Assistance. Ainsi, les frais de séjour en cas de problème de transport (accident ou panne) empêchant le vacancier de se rendre sur le lieu de vacances sont couverts. Plusieurs motifs professionnels le sont aussi. Parmi lesquels l'obtention d'un emploi ou stage juste avant le séjour, un CDI à la suite d'un CDD, une mutation professionnelle ou un licenciement économique. Enfin, les dégâts des eaux, incendies, effractions, sur le lieu de domicile et de travail sont aussi assurés.

o Vous devez interrompre vos vacances

Dans ce cas, l'assurance rembourse le client si l'aléa l'oblige à quitter prématurément son lieu de vacances. Le remboursement est calculé au prorata du nombre de jour manqué ainsi qu'au prorata du nombre de personnes concerné. Les problèmes de santé et les dégâts à domicile sont les principaux motifs de départ prématuré. La plupart du temps, le contrat d'interruption prend aussi en compte le rapatriement.

o Comment vous faire rembourser rapidement

Dans un premier temps, l'assuré doit contacter le vendeur du voyage pour l'informer de son désistement. «L'assuré doit déclarer son sinistre dans les 5 jours ouvrés à compter du jour où il en a eu connaissance», précise Mondial Assistance. Il doit respecter à la lettre les motifs et les justificatifs demandés puis les envoyer à l'assureur. Dès lors, il sera remboursé totalement ou partiellement, selon le contrat qu'il a choisi. La démarche en ligne est à privilégier puisqu'elle est plus facile et surtout plus rapide. «En outre un dossier suivi sur internet permet aujourd'hui un traitement et donc un remboursement très rapide», conclut Caroline Gambier, Responsable Univers Mobilité Loisirs chez Mondial Assistance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant