Les bons comptes 2010 de France Télévisions

le
0
Le groupe a engrangé un surplus de 102 millions d'euros de recettes publicitaires par rapport à son budget.

2010 a été une bonne année pour France Télévisions. Patrick de Carolis et son successeur, Rémy Pflimlin, n'ont pas à rougir de leur bilan financier. Un an après la mise en place de la réforme de l'entreprise publique fondée sur l'arrêt de la publicité après 20 heures, sa régie a fait preuve d'une vitalité à faire pâlir les chaînes privées, comme le prouvent les résultats financiers publiés mercredi. France Télévisions a annoncé un chiffre d'affaires ­publicitaire en hausse de 9 %, à 441,3 millions d'euros. En quittant la présidence, l'équipe de Patrick de Carolis prévoyait un surplus de recettes publicitaires de 80 millions. La nouvelle équipe de Rémy Pflimlin l'a finalement porté 102 millions. Cet excédent est le bienvenu. Il permet d'afficher un bénéfice net de 128 millions d'euros, à la place d'une perte de 44 millions d'euros initialement prévue. Cela a également permis à l'État de réduire son engagement de 35 millions d'euros sur le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant