Les bonnets verts contre la hausse de TVA

le
0
Constatant le succès des bonnets rouges, les opposants à l'augmentation de la TVA sur les transports publics ont créé les bonnets verts. Et espèrent un effet boule de neige.

La fronde des bonnets rouges fait des émules. Alors que les couvre-chefs fournis par Armor-Lux aux détracteurs bretons de l'écotaxe sont devenus le symbole de la révolte de la filière agroalimentaire, les bonnets verts surfent sur leur succès. Utilisés par les opposants à la hausse de TVA des transports publics, ils cherchent à faire reculer le gouvernement sur cette question, tout comme celui-ci l'a fait sur l'écotaxe.

Dans un post Facebook publié sur leur groupe, les bonnets verts réclament «la suspension de la TVA à 10%» au motif que «les transports en commun sont des services publics de première nécessité». La TVA sur les transports publics doit pâtir au 1er janvier de la révision des taux, passant de 7 à 10%. «Cette décision touche les revenus les plus modestes, les plus fragile...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant