Les bonnes recettes des voyagistes en ligne

le
0
Les spécialistes d'Internet sont mieux armés que les grands voyagistes pour résister à la crise profonde que traverse ce secteur d'activité.

Pendant que leurs collègues de la «vieille économie» font grise mine, les voyagistes en ligne comme le groupe de voyage en ligne européen Odigeo (Opodo, eDreams, GoVoyages et Travellink) ou Promovacances tirent plutôt bien leur épingle du jeu.

Loin de proposer un modèle radicalement nouveau, bon nombre de ces entreprises à succès mêlent habilement performance technologique et création de voyages «à l'ancienne». «Dans une industrie à faible marge, il est nécessaire d'automatiser les process, estime Alain de Mendonça, directeur général de Promovacances. Nous avons apporté de la précision et de la modernité en mettant des chiffres partout.»

Depuis son bureau, il suit aussi bien le coût de ses voyages, que les coûts d'acquisition de nouveau client, les indices de satisfaction, et connaît au dixième de seconde près...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant