Les bonnes questions de la nouvelle saison d'Eredivisie

le
0
Les bonnes questions de la nouvelle saison d'Eredivisie
Les bonnes questions de la nouvelle saison d'Eredivisie

Ce vendredi, la saison 2016/2017 d'Eredivisie reprend avec le match NEC Nijmegen-PEC Zwolle. Une saison amputée d'Arek Milik, de Vincent Janssen, de Frank de Boer et de son rare derby de Frise. Mais avec plein d'allemands, de clubs de Rotterdam et le – ô miracle du football – FC Twente. Passage en revue de cette 61e édition du championnat des Pays-Bas en huit questions.

Luuk de Jong va-t-il encore terminer second meilleur buteur ?


Poulidor d'Eredivisie, Luuk la main froide a terminé les deux dernières saisons sur les talons de son coéquipier Memphis Depay puis de la révélation Vincent Janssen au classement des buteurs. Lors de la saison 2011/2012, l'artilleur du PSV, alors au FC Twente, avait également été battu par un Bas Dost en surrégime (33 buts). Fort probable, donc, que De Jong finisse encore une fois avec le statut de second. La question est plutôt "Qui va ravir le titre de meilleur buteur d'Eredivisie 2016/2017 ?" Au choix : le nigérian Fred Friday, remplaçant de Janssen à l'AZ ; la nouvelle recrue feyenoorder Nicolai Jorgensen ; Vincent Vermeij, transféré à Heracles après avoir réussi l'exploit de planter 9 buts avec De Graafschap l'année dernière ; la pépite turque prêtée à Twente Enes Ünal ; l'autre pépite, marocaine cette fois-ci, Hachim Mastour prêtée à Zwolle par l'AC Milan ; Sébastien Haller peu importe où il jouera. Voire le teammate de Luuk de Jong au PSV, Gaston Pereiro. Ce qui serait assez triste pour Luuk.

Quelles équipes vont se disputer le titre ?


De ce côté-là, peu de surprises. Double champion en titre, le PSV semble avoir une longueur d'avance sur l'Ajax et Feyenoord dans l'obtention d'un troisième bouclier d'affilée. À l'exception de Jeffrey Bruma et, à un degré moindre Maxime Lestienne, les Boeren ont réussi à garder leur onze type histoire de poursuivre sur leur lancée les belles choses entrevues en Ligue des champions la saison dernière. Reste à savoir si Jetro Willems se taillera finalement pour Liverpool et si le PSV va récupérer une nouvelle fois en prêt Marco van Ginkel, qui avait légèrement transformé les offensives de l'équipe à son arrivée en janvier dernier. L'Ajax, lui, a préféré transformer son identité : exit Frank de Boer, en place depuis six ans, bonjour Peter Bosz, coach à la philosophie bien trempée et au doordekken très apprécié aux Pays-Bas. Même si la pauvre campagne en amical et le départ de Milik laissent présager un difficile début de saison pour les amstellodamois... Enfin, Feyenoord continuera de se battre avec ses moyens – pour rappel, la saison dernière, les Trots van Zuid avaient tenu la distance avant de s'écrouler en janvier – notamment grâce aux arrivées…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant