Les bonnes questions de cette semaine européenne

le
0

Cette semaine encore, les coupes d'Europe nous en ont mis plein les yeux. Le Dnipro a créé l'exploit face à Naples, pendant que la Vieille Dame a fait chuter le grand Real et que Suarez s'est encore amusé face au Bayern. Séville s'est elle offerte le droit de défendre son propre titre en finale. Du plaisir, quoi. Comme Souvent. Et des questions. Comme toujours.

  • Le Real va-t-il faire revenir Morata cet été ?


    C'est toujours dur de tomber. Surtout en demi-finale de Ligue des champions, aux portes de la finale. Mais c'est encore plus dur lorsque c'est l'un de ceux qu'on a élevé qui vient porter le coup mortel. En inscrivant le but qualificatif peu avant l'heure de jeu, ce mercredi, Morata a, lui, définitivement tué le père. Une sorte de revanche sur la vie et sur cette famille qui l'a quelque peu sous estimé, abandonné. Mais malgré tout, les sentiments ont l'air d'être toujours là, comme l'Espagnol l'a montré en ne célébrant pas son but, pourtant d'une importance capitale, face à ce public qu'il aime tant. Morata aime toujours le Real, c'est un fait. Un Real qui s'est d'ailleurs rendu compte que cet amour était peut-être toujours réciproque. De quoi le faire revenir à la maison, cet été, pour, qu'enfin, il puisse célébrer convenablement un but au Bernabeu.

  • Séville, huit ans après ?


    Après sa qualification face à la Fiorentina, le FC Séville a donc l'opportunité de s'offrir, pour la deuxième fois d'affilée, une petite Ligue Europa. Loin d'être quelque chose d'exceptionnel puisque les Sévillans ont déjà fait le coup en 2006 et 2007. Des amoureux de la C3, ces Andalous. Et puis bon, quand on évolue dans un championnat où le titre se joue seulement entre trois équipes, il faut bien trouver un moyen de soulever des trophées. Et visiblement, cette petite coupe d'Europe fait parfaitement l'affaire. En face, le Dnipro n'a qu'à bien se tenir, les Espagnols ont bien l'intention de s'offrir un nouveau doublé. Les Ukrainiens sont prévenus, cette coupe est une chasse gardée.

    Giorgio Chiellini et Luis Suarez viennent de s'expliquer

  • Quel goût auront les retrouvailles entre Suarez, Evra et Chiellini ?


    Les deux images sont ancrées en chacun de nous. D'abord, celle d'un Suarez refusant de serrer la main de Patrice Evra quelques jours après avoir été…









  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant