Les bombardements syriens sur Palmyre ont fait 26 morts-OSDH

le
0

BEYROUTH, 19 septembre (Reuters) - Les 25 frappes aériennes menées vendredi par l'armée de l'air syrienne sur le secteur de Palmyre, tenu depuis le mois de mai par l'Etat islamique (EI), ont fait au moins 26 morts, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Sur ces 25 morts, 12 sont des combattants de l'EI, précise l'OSDH, une ONG basée à Londres. Jeudi, l'armée syrienne avait effectué 12 frappes aériennes sur Rakka, la capitale de fait de l'EI dans le Nord syrien. Les forces syriennes ont commencé à utiliser cette semaine un nouveau type d'armes aériennes et terrestres "très précises" fournies par la Russie, principal allié du président syrien Bachar al Assad, a-t-on déclaré à Reuters. ID:nL5N11N2VR La perspectives d'une implication militaire de la Russie suscite l'inquiétude des Etats-Unis, qui dirigent la coalition internationale qui bombarde les fiefs de l'EI en Syrie et en Irak. Moscou souhaite que les Etats-Unis coopèrent avec Bachar al Assad pour lutter contre l'EI. Washington rejette l'idée et a prié la Syrie de ne pas s'immiscer dans sa campagne aérienne. La Maison blanche a toutefois ouvert la porte jeudi à d'éventuelles discussions tactiques avec Moscou. Le Pentagone a dit que de telles discussions pourraient être nécessaires pour éviter "des erreurs de calcul". Vendredi, le secrétaire d'Etat John Kerry a déclaré que le président Barack Obama considérait les discussions militaires avec la Russie à propos de la Syrie comme une étape importante et dit espérer qu'elles auraient lieu sous peu. "Nous restons focalisés sur la destruction de l'EIIL (ancien acronyme de l'Etat islamique) ainsi que sur un accord politique en ce qui concerne la Syrie, qui ne pourra être atteint avec la présence d'Assad sur la durée", a déclaré le chef de la diplomatie américaine à la presse. "Nous sommes à la recherche de voies pour trouver un terrain d'entente." (Tom Perry; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant