Les bolides de luxe ne connaissent pas la crise

le
0
Malgré les incertitudes économiques, Ferrari ou Rolls-Royce prévoient des ventes record cette année.

Les constructeurs de voitures ultra-luxueuses vivent sur une autre planète. Les risques de ralentissement économique, qui préoccupent les groupes généralistes, n'ont pas l'air de les perturber. Dans les concessions Ferrari, «les consommateurs ne sont pas inquiets par une récession. Les derniers que j'ai vu n'avaient pas l'air désespérés», a déclaré Sergio Marchionne, le directeur général de Fiat, au salon automobile de Francfort.

La marque au cheval cabré prévoit d'ailleurs de battre un nouveau record cette année, en écoulant 7000 voitures, contre 6570 l'an passé. Ferrari table aussi sur un bénéfice avant impôt «significatif», après une hausse de 23% en 2010, à 302 millions d'euros. «Je ne suis pas inquiet car nous avons la qualité, l'exclusivité, une marque forte, et une technologie innovante», a déclaré son président, Luca Cordero di Montezemolo.

Il n'est plus le seul à se montrer extrêmement confiant. Rolls-Royce (groupe BMW), dont le patron, To

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant