Les Bleus se paient l'Arménie

le
0
Les Bleus se paient l'Arménie
Les Bleus se paient l'Arménie

Face à une valeureuse équipe arménienne, les Français ont largement dominé et s'offrent un succès mérité, 4-0, grâce à un doublé de Karim Benzema.


France - Arménie
(4-0)

A. Griezmann (36'), Y. Cabaye (55'), K. Benzema (78'), K. Benzema (80') pour France


Muet depuis un an en équipe de France, Karim Benzema commençait à essuyer quelques critiques. Un classique dès qu'il connaît une légère période de disette. Et comme à chaque fois, le buteur du Real Madrid a fermé des bouches. En une minute. Un beau coup de tête sur corner pour commencer avant de mettre tout le monde d'accord dans la foulée en remportant un duel face à Kasparov, d'un plat du pied imparable. Deux buts en une minute, donc, histoire de rappeler à tout le monde qu'il est bien l'atout offensif numéro un des Bleus.

Griezmann libère les Bleus


Face à des Arméniens bons derniers du groupe E, les Bleus ne tardent pas à prendre le match en main. La possession de balle est quasiment exclusive mais les Français ne parviennent pas à réellement inquiéter Kasparov. Le premier vrai frisson du match est même à mettre sur le compte des visiteurs, mais Mkrtchyan, pourtant en bonne position de frappe, foire sa passe à destination de Sarkisov. Cette alerte est donc sans conséquence et les Français peuvent tranquillement se réinstaller dans le camp arménien. Et à force de pousser, la délivrance finit par arriver. Antoine Griezmann récupère un ballon avant de chercher le une-deux avec Benzema qui remise parfaitement dans la course du joueur de l'Atlético. Sa frappe en force du droit vient tromper Kasparov. 1-0, les Bleus virent logiquement en tête même si les Arméniens ont jusqu'alors livré une honnête prestation.

Benzema voit double


La pause n'a pas vraiment changé la physionomie de la rencontre et les Bleus reprennent immédiatement leur marche en avant. Sans douté libérés par leur but d'avance, les hommes de Didier Deschamps se montrent moins maladroits dans le dernier geste à l'image de Yohan Cabaye qui enroule parfaitement sa frappe à l'entrée de la surface pour doubler la mise. En face, l'Arménie semble à bout de force, assommée par ce second but français. Pour son retour en…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant