Les Bleus renoncent à une partie de leurs primes

le
0
Les footballeurs de l'Equipe de France, qui affrontent la Finlande pour leur premier match officiel avec Deschamps, ne toucheront pas de primes en cas de non qualification pour la Coupe du monde en 2014 et pour les matches amicaux.

Très attendus ce soir en Finlande pour leur rentrée officielle, le onze tricolore sera également épié pour son comportement sur et en-dehors du terrain. En cela, les deux dernières compétitions, la Coupe du monde 2010 et l'Euro 2012, ont été des fiascos en matière d'image. Sous la coupe de son nouvel entraineur, Didier Deschamps, les Bleus vont donc tenter de se racheter une conduite.

«Conscients que certains montants ont pu choquer cet été après l'Euro», selon le président de la Fédération, Noël Le Graët, ils ont ainsi renoncé à leurs primes en cas de non qualification pour la Coupe du monde 2014 qui se déroulera au Brésil. Une décision quasi-similaire à celle de l'Euro 2012. «On peut faire le parallèle avec les patrons d'entreprise qui touchent des parachutes dorés alors qu'ils n'ont pas été performants. Il n'est pas logique qu'un salarié gagne une prime alors qu'il n'a pas été bon», souligne Jean-Christophe Procot, expert de Kurt Salmon. Pour un ex

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant