Les Bleues passent au révélateur américain

le
0
Les Bleues passent au révélateur américain
Les Bleues passent au révélateur américain

Ce samedi (22h, heure française), la France affronte les Etats-Unis pour son deuxième match du tournoi olympique. En jeu : la première place du groupe.

Alors que le Maracaña de Rio s’embrasait autour des athlètes du monde entier, les footballeuses françaises étaient dans leur camp de base, à Belo Horizonte. A Rio, les compétitions de football sont délocalisées pour le premier tour. Pour s’imprégner de l’ambiance carioca, les Françaises devront, au mieux, atteindre une demi-finale*. Wendie Renard, capitaine de l’équipe de France, souffle : « C’est encore une fois un petit peu le regret, mais c’est comme ça. Depuis pas mal de temps, ça se passe ainsi. On l’a vécu à Londres en 2012. Il faut s’y habituer. On sait ce qui nous reste à faire si on veut connaître l’ambiance des Jeux et l’ambiance du village olympique. Surtout pour celles qui ne l’ont pas vécu il y a quatre ans. » Les Etats-Unis : la référence Après une première victoire convaincante face à la Colombie (4-0), la France affronte donc désormais les Etats-Unis, vainqueurs du Venezuela (2-0). Un match « important mais capital », comme le souligne la milieu de terrain Elise Bussaglia. Cette rencontre devrait simplement déterminer le futur premier de ce groupe G. En trois rencontres officielles, la France n’a jamais battu les Etasuniennes, championnes du monde et olympique en titre. Mais, lors d’un amical en février 2015, les Bleues s’étaient imposées 2-0 face aux « Yanks ». Philippe Bergeroo, le sélectionneur parlait alors d’un « résultat qui doit donner confiance ». Mais en mars dernier, les Bleues se sont de nouveau inclinées (1-0) face aux Américaines. Philippe Bergeroo cherche encore la clé. « Ça fait cinq fois qu’on joue contre les Etats-Unis. Savoir comment jouer contre cette équipe, c’est toujours compliqué. » Réponse ce samedi soir ! *Rio accueille une demi-finale et la finale du tournoi
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant