Les Blacks, quatre à quatre !

le
0
Les Blacks, quatre à quatre !
Les Blacks, quatre à quatre !

Poussés dans leurs retranchements par une solide équipe d'Afrique du Sud, les All Blacks se sont tout de même qualifiés péniblement pour la quatrième finale de Coupe du monde de leur histoire (20-18).

Le debrief

Une finale avant l’heure, c’était en quelque sorte la présentation que tout le monde faisait de ce match. Et l’intensité qui a régné durant 80 minutes a confirmé que l’Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande n’avaient pas usurpées leur place dans le dernier carré de cette Coupe du Monde. Mais la demi-surprise est venue de l’incapacité des Blacks à faire sauter le verrou vert durant la première période. Trop indisciplinés, les Néo-Zélandais ont joué avec le feu face à des Springboks très bien organisés, et qui ont fait la différence par leur sérieux et la patte droite d’Handre Pollard, véritable machine à buter. Seule un peu de folie pouvait permettre aux Blacks de reprendre l’avantage mais face à un adversaire bien plus solide que la France, les boulevards n’étaient pas les mêmes malgré une possession de balle à leur avantage.

Et c’est une entame ratée de seconde période qui a couté cher aux Springboks. Emmenés par un Dan Carter toujours aussi chirurgical, les Blacks, sans être géniaux, sont donc au rendez-vous de la finale comme prévu. En grande partie grâce au coaching de Steven Hansen, qui a sorti un Milner-Skudder décevant en début de seconde période, pour lancer Barrett, auteur du deuxième essai de la partie. Mais les Néo-Zélandais vont devoir se montrer beaucoup plus disciplinés pour éviter une mauvaise surprise lors du dernier match. Pour leur quatrième finale ! L’Afrique du Sud peut quant à elle avoir des regrets, car ce samedi, elle a plus que rivalisé avec l’ogre black.

Le joueur qui a crevé l’écran

Dan CARTER a été le véritable maître à jouer de son équipe avec une intelligence de jeu largement au-dessus de la moyenne. Hormis un poteau, il a rentré tous ses coups de pied et a réussi à passer un drop alors que son équipe était en infériorité numérique. Avec 172 points, il est le nouveau meilleur marqueur de l'histoire de la Nouvelle-Zélande en Coupe du monde.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

1. C’est la première fois que la Nouvelle Zélande se qualifie pour une finale de Coupe du Monde dans l’Hémisphère Nord.

Les joueurs à la loupe

Afrique du Sud
HABANA avait envie de marquer ce match de son empreinte et a été très présent dans le jeu aérien notamment. Malheureusement pour lui, il a écopé d’un carton jaune au mauvais moment. DU PREEZ a confirmé qu’il était indispensable à son équipe qui a été performante en même temps que lui avant de baisser de pied comme lui après la pause. POLLARD a fait le boulot grâce à son adresse sur les pénalités avec un 100% à la clé. Il a été moins inspiré dans le jeu. A noter la bonne entrée en jeu de MATFIELD.

Nouvelle-Zélande
Gros match du duo RETALLICKREAD sur les touches où ils ont multiplié les contres gagnants. Déception pour SAVEA qui n’a jamais réussi à se mettre sur orbite. Même constat pour NONU qui n’a pas su varier son jeu. KAINO a marqué un bel essai mais s’est fait bêtement sortir dix minutes juste avant la pause. Hormis une belle passe sur le premier essai néo zélandais, MCCAW a été plus discret le reste du temps. Une nouvelle fois A.SMITH a brillé grâce à sa qualité de jeu au pied. Enfin, BARRETT a effectué une entrée déterminante en marquant le deuxième essai du match seulement quelques minutes après son apparition sur la pelouse.

La feuille de match

CM2015 (DEMI-FINALE) / AFRIQUE DU SUD – NOUVELLE - ZELANDE : 18-20

Twickenham (80 000 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse en bon état
Arbitre : J.Garces (FRA)

Essais : Kaino (6eme), Barrett (52eme) pour la Nouvelle-Zélande

Transformations : Carter (8eme, 53eme) pour la Nouvelle-Zélande

Pénalités : Pollard (3eme, 11eme, 21eme, 39eme et 59eme) et Lambie (69eme) pour l’Afrique du Sud – Carter (60eme) pour la Nouvelle-Zélande

Drops : Carter (46eme) pour la Nouvelle-Zélande

Cartons jaunes : Habana (53eme) pour l’Afrique du Sud - Kaino (39eme) pour la Nouvelle-Zélande

Cartons rouges : Aucun

Afrique du Sud
Le Roux - Pietersen, Kriel, De Allende, Habana - (o) Pollard, (m) F.Du Preez (cap) - Burger, Vermeulen, Louw - De Jager, Etzebeth - Malherbe, B.Du Plessis, Mtawarira

Sélectionneur : H.Meyer

Nouvelle-Zélande
B.Smith - Milner-Skudder, C.Smith, Nonu, Savea - (o) Carter, (m) A.Smith - McCaw (cap), Read, Kaino - Whitelock, Retallick - O.Francks, Coles, Moody

Sélectionneur : S.Hansen

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant