Les Blacks ont attendu pour se détacher

le
0
Les Blacks ont attendu pour se détacher
Les Blacks ont attendu pour se détacher

Face à une vaillante équipe de Géorgie qui leur a longtemps tenu tête, les All Blacks ont fait la différence dans le dernier quart d'heure en faisant exploser leur adversaire (43-10). La Nouvelle-Zélande est leader de la poule C avec quatorze points.

Le debrief

On s’attendait à un défilé de points ce vendredi soir au Millenium Stadium. La Nouvelle-Zélande a fait le job mais aurait pu corser largement l’addition. La faute à une équipe géorgienne agressive en défense et obligeant les Néo-Zélandais à commettre beaucoup de fautes de main. Avec quatre essais à la mi-temps et le bonus offensif déjà en poche, les hommes de Steve Hansen ont eu du mal en seconde période pour alourdir le score et réciter leur rugby. Avec un Dan Carter pas dans un grand soir et un collectif défaillant sur certaines mêlées, les All Blacks ont mis du temps pour enchainer les essais, inscrivant trois essais dans la seconde période dont deux dans les dix dernières minutes.

La Géorgie s’est permis le luxe d’inscrire un essai en début de rencontre et a rivalisé dans les contacts et les duels avec la meilleure équipe du monde. Une équipe de la Nouvelle-Zélande qui a bafouillé son rugby par moments et a laissé beaucoup de force dans une confrontation qu’on attendait facile. L’objectif reste atteint et la Nouvelle-Zélande terminera bien première de son groupe. Les Blacks affronteront les Tonga pour leur dernier match dans la poule C. Les Géorgiens tenteront eux de terminer sur une bonne note avec une deuxième victoire attendue dans cette Coupe du monde face à la Namibie.

Le joueur qui a crevé l’écran

Mamuka Gorgodze. On pourrait donner le meilleur homme du match du côté néo-zélandais, Julian Savea, auteur d’un triplé ce vendredi soir mais l’honneur revient à Mamuka Gorgodze, élu homme du match de la rencontre. Ovationné par le public du Millenium, le capitaine géorgien a été un veritable poison pour les All Blacks dans les rucks, les duels et les contacts. Le Toulonnais a réalisé un très gros match avant de sortir à vingt minutes de la fin afin de souffler en vue du match contre la Namibie.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

3. Comme le triplé pour l’ailier Julian Savea qui a soigné ses stats et qui est pour le moment le meilleur marqueur d’essai de cette Coupe du monde, avec cinq essais.

Les joueurs à la loupe

Nouvelle-Zélande
Les Néo-Zélandais ont eu du travail au Millenium de Cardiff pour venir à bout d’une valeureuse équipe géorgienne. Avec un SAVEA des grands soirs qui marque un triplé mais un CARTER défaillant au pied sur ses transformations, la Nouvelle-Zélande assure tout de même l’essentiel en s’imposant avec le bonus offensif, acquis en première période. On notera le premier essai de NAHOLO sous le maillot noir pour sa première titularisation.

Georgie
Du côté géorgien, on peut être fier du match réalisé. Avec un GORGODZE dans tous les bons coups, la Géorgie a tenu tête et fait douter les All Blacks. TSIKLAURI a inscrit un très bel essai sur un exploit individuel dans les dix premières minutes. Bon match également de la première ligne qui a rapporté beaucoup de pénalités sur les mêlées. Un match intéressant pour une équipe en progrès et qui malgré le score lourd, peut être confiante avant d’affronter la Namibie.

La feuille de match

CM2015 (Groupe C) / NOUVELLE-ZELANDE – GEORGIE : 43-10

Millenium Stadium (46 500 spectateurs environ)
Temps bon - Pelouse correcte
Arbitre : M.Gauzere (FRA)

Essais : Naholo (2eme), Savea (8eme, 17eme, 74eme), Coles (22eme), Read (51eme), Fekitoa (78eme) pour la Nouvelle-Zélande - Tsiklauri (5eme) pour la Georgie

Transformations : Carter (2eme, 51eme) pour la Nouvelle-Zélande – Malaghuradze (5eme) pour la Georgie

Pénalités : Malaghuradze (11eme) pour la Géorgie

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Aucun

Cartons rouges : Aucun

Nouvelle-Zélande
B.Smith – Naholo puis Fekitoa (52eme), C.Smith puis S.B Williams (62eme), S.B Williams puis Vito (56eme), Savea – Carter, A.Smith puis Kerr-Barlow (70eme) – Read, McCaw puis Cane (60eme), Kaino – S.Whitelock, Retallick – Faumuina puis O.Franks (60eme), Coles, Crockett puis Woodcock (60eme)

Sélectionneur : S.Hansen

Georgie
Tsiklauri – Aptsiauri, Kacharava, Mchedlidze, Todua – Malaghuradze, Begadze puis Lobzhanidze (44eme) – Lomidze puis Kolelishvili (67eme), Gorgodze puis Mikautadze (47eme), Sutiashvili – Datunashvili, Chkhaidze – Chilachava puis Nariashvili (50eme), Mamukashvili puis Maisuradze (65eme), Asieshvili puis Peikrishvili (50eme)

Sélectionneur : M.Haig

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant