Les Birmanes se lancent en politique dans le sillage d'Aung San Suu Kyi

le
0

À défaut de pouvoir être nommée chef de l’État, Aung San Suu Kyi prendra la tête de la diplomatie birmane. Et elle compte bien "gouverner au-dessus du Président" comme elle l’avait annoncé après la victoire de son parti en novembre 2015. Femme de résistance et de pouvoir, elle est une source d’inspiration pour de nombreuses Birmanes. Et il n’y a jamais eu autant de femmes élues au Parlement...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant