Les bijoutiers indiens redoutent les trackers or

le
0
La Fédération indienne des bijoutiers et joailliers (GJF) a soutenu dimanche  l'introduction d'une taxe de 0,2% sur les transactions de trackers basés sur l'or (Gold ETF), dans la prochaine loi de finance. En effet, les transformateurs s'aperçoivent que les quantités d'or importé en Inde augmentent, tandis qu'eux en travaillent moins. Sur l'année fiscale, d'avril à fin mars, le gouvernement estime la valeur de l'or importé à 58 milliards de dollars, contre 33 l'année précédente. Pourtant, les bijoutiers en ont utilisé 25% de moins sur la période. Ils en concluent que l'or importé sert majoritairement  désormais à garantir des produits financiers, qui leur font directement concurrence.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant