Les bienfaits de la mastication

le
0
Des chercheurs ont démontré que passer plus de temps à mastiquer les aliments est bel et bien susceptible de nous faire manger moins. » Dossier de la rédaction : bien manger aujourd'hui

Les nutritionnistes déplorent la tendance à prendre les repas de plus en plus vite. Dès le XIXème siècle, Horace Fletcher, un Américain pionnier en nutrition, préconisait de mâcher davantage, pour mieux digérer et mincir. Dans une étude parue début novembre dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, des chercheurs de l'Iowa aux États-Unis ont étudié scientifiquement ce vieil adage.

Les scientifiques ont convié, à trois reprises, 47 volontaires, dont seize étaient en surpoids et quinze obèses, à déjeuner de mini pizzas apéritives, présentées en grande quantité. Ils leur ont demandé de compter leur nombre de mastications lorsqu'ils mangeaient. En fonction des repas, les volontaires devaient mâcher comme d'habitude, ou jusqu'à deux fois plus. Les ch...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant