Les Bêtes du sud sauvage, un succès inattendu

le
0
Les Bêtes du sud sauvage a pour théâtre la Louisiane, Etat américain ayant payé un lourd tribut aux catastrophes naturelles.
Les Bêtes du sud sauvage a pour théâtre la Louisiane, Etat américain ayant payé un lourd tribut aux catastrophes naturelles.

Sorti l'an dernier, ce film poignant, le premier du réalisateur et scénariste américain Benh Zitlin, vingt-neuf ans, pourrait concourir aux Oscars.



Déjà primé lors des festivals de Cannes (Caméra d'or) et de Deauville (Grand Prix), plébiscité par Barack Obama en personne, cet opus retrace l'histoire d'Hushpuppy, une fillette élevée par un père malade. Il est aussi l'adaptation de Juicy and Delicious, une pièce de théâtre écrite par l'une de ses amies, Lucy Alibar, qui se focalise sur les liens forcément singuliers entre une petite fille et son père dans un décor de fin du monde.


En l'occurrence, l'action ne se déroule pas dans un pays pauvre touché de plein fouet par le réchauffement climatique ou la déforestation, mais aux États-Unis, pays où les catastrophes naturelles se sont multipliées ces dernières années, provoquant des dégâts humains et matériels tout à fait colossaux. Un phénomène qui n'a pas échappé à Ben Zitlin, lequel, en 2008, avait déjà signé Glory at Sea, court film d'animation ayant pour théâtre une Louisiane encore groggy, quatre ans après le passage de l'ouragan Katrina.



La Louisiane, terre de malheurs et d'espoirs


« La Louisiane devient un personnage essentiel », résume le site Internet de l'hebdomadaire à propos de son premier long métrage. Une terre meurtrie, presque maudite, peuplée d'habitants largement démunis, mais qui, toutefois, repoussent leurs limites pour faire reculer l'échéance. Ainsi Hushpuppy et son père, pourtant affaibli, s'installent-ils « pour écrire au sud de la Nouvelle-Orléans dans un monde à part et y créer un village avec les vestiges de ce qui a pu survivre aux catastrophes naturelles ».


Fait assez rare pour être souligné : aucun des comédiens retenus pour Les Bêtes du sud sauvage n'est professionnel, mais tous sont de la région. Ce qui ne veut pas dire que le personnage d'Hushpuppy ? Quvenzhané Wallis, cinq ans, dans la vraie vie - a été trouvé sans peine.


« Pendant un an, on a vu, sans succès, quatre mille enfants à travers les États-Unis », témoigne Benh Zitlin, cité par L'Express. Celle qu'il recherchait désespérément vivait pourtant à deux pas, sur une péniche. « Une actrice née », poursuit, admiratif, le réalisateur, selon lequel « il émanait d'elle un mélange rare d'intensité et de sagesse ».


Instinctive, mature, sensible, la jeune fille avoue pour sa part qu'elle n'avait « jamais rêvé d'être actrice », mais espère désormais « faire d'autres films ». En attendant, elle pourrait être nommée aux Oscars. Ce serait une formidable reconnaissance pour cette jeune pousse au talent fou, héroïne d'un film hommage à la protection de l'environnement, à la solidarité et au don de soi.


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant