Les bénéfices sur la santé de la lutte contre le réchauffement

le
0
Une étude de la revue américaine Science démontre qu'en réduisant simultanément les rejets d'autres gaz à effet de serre, comme le méthane et les suies (ou noir de carbone), les bénéfices attendus seront très supérieurs.

La lutte contre le réchauffement climatique ne doit pas se limiter à la réduction des seules émissions de gaz carbonique (CO2). Une étude passionnante, publiée vendredi dans la revue américaine Science, démontre qu'en réduisant simultanément les rejets d'autres gaz à effet de serre, comme le méthane et les suies (ou noir de carbone), les bénéfices attendus seront très supérieurs. Non seulement le ralentissement de la hausse globale des températures sera plus rapide, mais l'humanité peut en espérer des gains significatifs en terme de santé et de sécurité alimentaire.

Méthane et suies contribuent en effet à la fois au changement climatique et à la pollution atmosphérique. En se combinant avec le CO2 dans les basses couches de l'atmosphère, le méthane se transforme en ozone, un gaz responsable de pathologies respiratoires. Même chose pour les suies dégagées par la combustion des moteurs Diesel qui ont, en plus, des effets cancérigènes.

L'équipe dirigée par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant