Les bénéfices de la BCE soutenus par le dollar fort en 2015

le
2
UN DOLLAR FORT A PORTÉ LES BÉNÉFICES DE LA BCE EN 2015
UN DOLLAR FORT A PORTÉ LES BÉNÉFICES DE LA BCE EN 2015

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi une légère hausse de son bénéfice annuel, grâce entre autres à l'appréciation du dollar américain, qui a soutenu ses revenus financiers.

A la différence des banques commerciales, la BCE n'a pas pour objectif de dégager un profit mais elle génère des revenus en prêtant aux banques ou via son portefeuille de produits financiers. Ses profits sont généralement redistribués aux banques centrales nationales de la zone euro au prorata de leur part dans le capital de la BCE.

En 2015, le résultat net de l'institution a augmenté de 9,4% à 1,082 milliard d'euros, principalement grâce à la progression des plus-values réalisées sur les opérations financières en dollar américain et à celle des commissions payées par les banques qu'elle supervise.

Les produits nets d'intérêts issus du "programme pour les marchés de titres", en clair les achats de produits financiers sur les marchés pendant la crise de la dette, ont diminué de 16,3% à 609 millions d'euros.

Sur ce dernier montant, 224 millions d'euros (contre 298 millions en 2014) proviennent des avoirs de la BCE en obligations souveraines grecques.

Quant aux titres acquis l'an dernier dans le cadre du programme d'achats d'actifs lancé en mars, au rythme de 60 milliards d'euros par mois, ils ont généré des produits nets d'intérêts de 161 millions d'euros.

(Francesco Canepa; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 le vendredi 19 fév 2016 à 10:37

    Je ne saisis pas bien comment une banque centrale qui rachète des quantités monstrueuses ''d'actifs'' dont plus personne ne veux, rachète de la dette à des organismes en défaut de paiement et pour finir prête des montants colossaux à des taux négatifs peut dégager des bénéfices.

  • M686425 le jeudi 18 fév 2016 à 21:02

    Imaginez un monde ou vous achetez des titres que personne ne veut et faites donc, vous et vous seul, monter leur prix, imaginez que vous soyez ré-évalués à ce prix qui ne veut rien dire puisque vous êtes le seul acheteur de ces papiers pourris, imaginez que personne ne s'en inquiète... Imaginez que vous soyez quasiment LE régulateur de ce monde... Bienvenu à la BCE... Bienvenue en Europe... Bienvenue dans un monde ou tout va s'écrouler....

Partenaires Taux