Les bénéfices d'Alstom dégringolent

le
0
Le groupe a encaissé une chute de 62% de son résultat annuel net de 2010-2011, pénalisé par des charges liées aux plans de réductions d'effectifs. Les objectifs 2011-2012 sont confirmés mais la Bourse sanctionne.

L'année aura été difficile pour Alstom. Au cours de son exercice décalé 2010-2011, le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a enregistré une chute de son résultat net de 62% à 462 millions d'euros sur l'exercice clos fin mars 2011, contre 1,22 milliard d'euros un an plus tôt. Bien moins que les 519 millions d'euros attendus par le consensus.

Le résultat opérationnel baisse de 12% à 1,57 milliard tandis que le chiffre d'affaires progresse de 6% à 20,923 milliards d'euros. Les analystes attendaient un résultat opérationnel un peu plus faible de 1,488 milliard et un chiffre d'affaires plus élevé à 21,197 milliards. La marge opérationnelle est, elle, au-dessus des attentes puisqu'elle atteint 7,5% en 2010-2011, contre 9,1% en 2009-2010 et 7% attendu par les analystes.

D'une situation de trésorerie nette de 2,222 milliards d'euros au 31 mars 2010, Alstom est passé à une situation de dette nette de 1,286 milliards à fin mars 2011, en raison nota

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant