Les bébés exposés au bisphénol A à l'hôpital 

le
0
Une étude révèle que le matériel médical utilisé pour la mère et l'enfant peut contenir du bisphénol et des phtalates.

L'étau se resserre autour des phtalates et du bisphénol A (BPA), deux perturbateurs endocriniens fortement soupçonnés d'augmenter les malformations génitales, les risques de stérilité ainsi que certains cancers. Dans une étude publiée ce mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire ( BEH ), une équipe de chercheurs de l'InVS (Institut de veille sanitaire) et de l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) soulève l'hypothèse d'une contamination des femmes enceintes et des bébés par le matériel médical en cas d'hospitalisation. «Notamment lors de longs séjours hospitaliers : grossesses pathologiques, soins intensifs dans les unités de néonatalogie», précise l'étude.

Ce lien est apparu à la faveur d'une étude pilote menée dans la région Rhône-Alpes et en Seine-Saint-Denis auprès de 279 femmes pour la mise en œuvre de la cohorte El fe (étude longitudinale française depuis l'enfance). Objectif : mesure

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant