Les basketteuses qataries voilées quittent les Jeux asiatiques

le
0

INCHEON, Corée du Sud, 25 septembre (Reuters) - Le Qatar a retiré son équipe féminine de basket des Jeux asiatiques jeudi à Incheon, en Corée du Sud, les organisateurs de la compétition ayant refusé que les joueuses gardent le hidjab. L'équipe féminine de basket du Qatar, qui devait affronter mercredi la Mongolie pour son entrée dans la compétition, avaient alors déclaré forfait pour ce match car les joueuses avaient été priées d'enlever leur foulard islamique, ce qu'elles ont refusé de faire. Le règlement de la Fédération internationale de basket (Fiba), interdit aux joueuses de porter "des couvre-chefs, des accessoires dans les cheveux et des bijoux". Le Qatar, qui devait affronter le Népal jeudi, a décidé de quitter la 17e édition des Jeux asiatiques, dont le slogan est : "la diversité brille ici". "Nous avons décidé de ne pas prendre part à la suite de la compétition de basket féminin des Jeux Asiatiques," a déclaré à Reuters un représentant du comité olympique qatari, joint par téléphone. Le port du hidjab est devenu un sujet polémique dans le sport ces dernières années alors que des athlètes musulmans se disent discriminés. La judokate saoudienne Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani avait été autorisée à porter le voile lors des Jeux olympiques de Londres en 2012. Le port du voile est toutefois autorisé dans d'autres sports aux Jeux asiatiques, comme l'aviron, où les Iraniennes, toutes voilées, ont remporté mercredi une médaille de bronze. La triathlète du Koweït Najlaa Aljerewi et la joueuse de badminton iranienne Aghaei Hajiagha Soraya ont également pu porter le hidjab jeudi. Le basket reste donc une exception. Toutefois, la Fiba a ouvert un débat sur le sujet et mis en place une "période d'essai" de deux ans uniquement pour les compétitions nationales. (Peter Rutherford; Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant