Les basketteuses françaises favorites du Championnat d'Europe

le
0
Les basketteuses françaises favorites du Championnat d'Europe
Les basketteuses françaises favorites du Championnat d'Europe

L'équipe de France a bouclé dimanche contre l'Espagne (67-56) une préparation de neuf matchs sans défaite et accueillent à partir de samedi le Championnat d'Europe. Les « Braqueuses » ont fait preuve d'une défense rigoureuse qui n'a laissé passer que trois points dans le deuxième quart face aux Ibères. En attaque, le collectif français s'est rassuré et a fait la différence. Après une deuxième place au Jeux Olympiques 2012 à Londres, les protégées de Pierre Vincent sont rentrées dans une nouvelle dimension. Le basket féminin français est devenu beaucoup plus médiatique à l'image de certaines joueuses comme Céline Dumerc et Sandrine Gruda. Le but des Françaises à l'occasion de cet Euro à domicile consiste maintenant à ajouter une huitième ligne à leur palmarès international mais surtout à ne pas décevoir. Les Bleues doivent confirmer les attentes et refaire le coup de 2001 : un premier titre européen à la maison.

Un seul objectif

Pierre Vincent, l'entraîneur des Françaises, est conscient que ses joueuses partent favorites - « compte tenu de notre histoire et qu'on joue chez nous » - mais se veut réaliste : « Ce ne sont que des matches amicaux. Il ne faut pas s'enflammer, penser que les choses vont être faciles et qu'on ne va pas se tromper. Le piège c'est de se relâcher. » Mais le coach des Bleues, également sacrées en 2009 en Lettonie, avoue que l'objectif est bien défini : « Ce qu'on recherche, c'est de finir sur la plus haute marche du podium. Notre objectif, c'est la victoire bien sûr ».

Favorites, un statut qu'il faut assumer

Partir favorites est un statut qu'il faut assumer devant de nombreuses équipes plus expérimentées. Malgré un changement de génération, la Russie a remporté trois médailles d'or en Championnat d'Europe sur les dix dernières années. La Turquie, deuxième de la précédente édition, compte des joueuses qui évoluent au plus haut niveau. Les Espagnoles restent un danger permanent ; elles ont dominé 46-27 la deuxième mi-temps dimanche dernier face à la France et ont prouvé qu'elles profiteraient de tous les passages à vide. Mais la dernière fois que les Françaises ont battu l'Espagne en match préparatoire, elles avaient, ensuite, remporté le Championnat d'Europe 2009. Espérons que l'histoire se répète?A.B

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant