Les barres chocolatées, la tendance ultra-régressive

le
1
La barre chocolatée aux fruits secs des Fées pâtissières all rights reserved
La barre chocolatée aux fruits secs des Fées pâtissières all rights reserved

(Relaxnews) - Les Français n'ont jamais autant dévoré de chocolat, confie Sylvie douce, créatrice du Salon du Chocolat (29 octobre - 2 novembre, Paris). Par temps de crise, les consommateurs trouvent dans le chocolat le réconfort qui leur fait du bien, plébiscitant ainsi les gourmandises ultra-régressives. Ce n'est pas un hasard si les chocolatiers se mettent à travailler leurs propres barres chocolatées. Voici une sélection qui fait saliver.

La barre chocolatée aux fruits secs

Nouvelles venues dans l'univers gourmand, les Fées Pâtissières ont concocté des barres chocolatées extrêmement gourmandes, qui sont garnies d'un caramel au beurre demi-sel ou d'un praliné maison, recouvertes de morceaux de fruits secs.

Prix : 2,90 euros les 30g

La barre chocolatée à la graine de courge torréfiée
Le chocolatier Julien Merceron, d'A la Mère de Famille, réalise des barres chocolatées avec du praliné, des amandes et des graines de courge, ajoutées en toute fin de torréfaction. C'est le chocolat "signature" de la maison qui est utilisé, 68% de cacao. 

Prix : 3 euros les 45g

La barre Baroque de Jean-Paul Hévin
Le grand chocolatier qui ne manque jamais d'humour pour façonner ses créations ne manque pas non plus de créativité gourmande puisque lui aussi surfe sur la tendance des barres chocolatées, avec une recette de riz soufflé caramélisé, orange et gingembre confits enrobé de chocolat au lait.

Prix : 2,80 euros

Les barres "à goûter"
La Manufacture de chocolat Alain Ducasse se souvient de l'enfance et propose des barres individuelles de chocolat, à glisser dans un petit pain. Les vingt barres composent un coffret qui s'emporte partout. Disponible en chocolat noir praliné ou au lait. 

Prix : 18 euros le coffret

La barre au chocolat gianduja
Le pâtissier nantais, Vincent Guerlais, concocte des "finger food", des barres chocolatées ultra-régressives composées de chocolat gianduja et de caramel au beurre salé, enrobées de chocolat au lait ou noir.

Prix : 16 euros la boîte de 8 fingers ou 2 euros l'unité

La barre gourmandise de la Maison du Chocolat
La tendance n'a pas échappé non plus à Nicolas Cloiseau de la Maison du Chocolat, qui a travaillé des bâtonnets de chocolat au lait ou noir au praliné crêpe dentelle, associé à un praliné biscuit caramélisé et praliné à la noix de coco. 

Prix : 25 euros le coffret de 18 pièces

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 22329524 le lundi 13 oct 2014 à 08:28

    Miam ;-) ! ! !