Les banques ont soutenu Wall Street face à Boeing

le
0

par Alison Griswold

NEW YORK, 12 juillet (Reuters) - Wall Street est parvenue vendredi à prolonger une série de six hausses d'affilée, à la suite des résultats solides de JPMorgan Chase et de Wells Fargo, tandis que l'action Boeing elle a au contraire sensiblement baissé en raison d'un 787 Dreamliner qui a pris feu à Heathrow.

La "saison" des résultats trimestriels est maintenant lancée et les analystes projettent, pour les sociétés composant l'indice S&P-500, une croissance des bénéfices de 2,8% et des chiffres d'affaires de 1,5%, selon des données de Thomson Reuters.

Le Dow et le S&P-500 ont terminé à des records jeudi, en réaction aux déclarations du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke. Celui-ci avait dit mercredi que la politique monétaire de Fed resterait hautement accommodante sur un "avenir proche". (voir ID:nL6N0FG3T6 )

Durant les trois dernières semaines, le S&P-500 a effacé le recul de près de 6% déclenché fin mai lorsque Ben Bernanke avait évoqué pour la première fois la perspective de réduire l'aide à l'économie de la Fed sous la forme de rachats obligataires. Le S&P500 a ainsi gagné 3,8% durant les six séances précédentes.

Le Dow Jones a pris 3,38 points (0,02%) à 15.464,30, tandis que le S&P-500 .SPX a progressé de 5,17 points (0,31%) à 1.680,19 et que le Nasdaq Composite .IXIC a gagné 21,78 points (0,61%) à 3.600,08. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 2,1%, le S&P-500 2,9% et le Nasdaq 3,5%.

JPMorgan Chase JPM.N et Wells Fargo WFC.N ont fait état vendredi de profits supérieurs aux attentes grâce à la baisse du coût du risque mais leur activité hypothécaire a été affectée par la remontée des taux longs. (voir ID:nL6N0FI2Q0 )

La première a perdu 0,3% à 54,97 dollars, tandis que la seconde a progressé de 1,77% à 42,63 dollars. L'indice S&P des financières .SPSY a gagné 0,8%.

BOND D'ALEXION

Le reste de la cote a fait plutôt grise mine, affecté en particulier par Boeing BA.N (-4,7%) et UPS (-5,8%) et l'indice S&P des industrielles .SPLRCI a cédé 0,58%.

Un Boeing BA.N 787 Dreamliner de la compagnie Ethiopian Airlines ETHA.UL , sans passager à bord, a pris feu vendredi sur une piste de l'aéroport de Londres-Heathrow. ID:nL6N0FI3FJ

United Parcel Service (UPS) UPS.N a abaissé vendredi sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de 2013 après un deuxième trimestre inférieur aux attentes, laissant ainsi entendre que la reprise économique mondiale restait une perspective lointaine.

ID:nL6N0FI2QP

Le concurrent FedEx FDX.N a dérapé de 2,02%.

"UPS est à l'opposé de la plupart des autres indicateurs de l'économie que nous avons vus", commente Jim Awad (Zephyr Management). "C'est décevant et il faudra s'en souvenir à mesure qu'on progressera dans les résultats trimestriels.

Aux valeurs encore, Alexion Pharmaceuticals ALXN.O a bondi de 12,6%, en raison d'un intérêt supposé du suisse Roche pour une OPA. ID:nL6N0FI3VI

Les statistiques du jour ont été mitigées, quant à leurs conséquences pour la Bourse. Ainsi, les prix à la production ont augmenté plus qu'attendu en juin aux Etats-Unis, et cette remontée des tensions inflationnistes pourrait fournir à la Réserve fédérale un argument pour réduire son soutien à l'économie et aux marchés. ID:nL6N0FI2BL

Par ailleurs, le moral des ménages américains s'est légèrement dégradé en juillet, suivant les premiers résultats de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan.

ID:nL6N0FI2OZ

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant