Les banques jugent les mesures d'austérité

le
0
Les économistes saluent l'engagement du gouvernement sur la voie de l'austérité. La majorité estime que ce n'est qu'un début

Les dernières mesures présentées lundi par François Fillon «souligne l'engagement du gouvernement à coller à ses objectifs de déficit (4,5% du produit intérieur brut en 2012)», se félicitent les économistes de Credit Suisse. Société générale, Exane BNP Paribas ou encore HSBC, adopte le même le ton.

Ce plan «concrétise l'engagement de la France pris au G20», commente par exemple Pierre-Olivier Beffy, économiste en chef chez Exane. Ces mesures, en particulier l'accélération de la réforme des retraites, sont aussi «un message clé envoyé aux agences de notation», note Michel Martinez, de Société générale.

Impact limité à court terme sur la croissance

La grande question demeure toutefois l'effet de ces mesures sur la croissance en 2012. Sur ce point, les avis divergent. «L'impact devrait rester limité à court terme, rassure Pierre-Olivier Beffy. La hausse de la TVA réduite est la seule mesure qui pourrait avoir un impact visible dans les mois à venir, en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant