Les banques françaises inspirent à nouveau confiance

le
0
Le Fonds monétaire international porte un jugement positif sur les plans d'adaptation.

Les grandes banques françaises vont bien. Le pic de tension, au c½ur de la crise des dettes souveraines européennes de l'été 2011, paraît désormais un lointain souvenir. Et plus aucun observateur - bureaux d'étude, investisseurs, FMI... - ne s'interroge aujourd'hui sur la solidité des établissements. En deux ans, les banques tricolores se sont réformées pour répondre aux nouvelles exigences des régulateurs internationaux.

Elles affichent des bilans dégonflés, mieux capitalisés, et ce quel que soit l'instrument de mesure retenu. Les régulateurs ont en effet introduit un nouveau calcul très basique de la solidité des banques: le ratio de levier, importé des États-Unis, qui mesure le rapport entre le niveau de fonds propre d'un groupe et l'ensemble de son bilan. Aux États-Unis, la limite est déjà fixée à 3 %. Les banques européennes devront se conformer d'ici 20...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant