Les banques françaises freinent les embauches

le
0
Alors que les nuages s'amoncellent sur le secteur de la banque de détail, BPCE, BNP Paribas et la Société générale ont prévu de limiter les recrutements en 2013. Seul le Crédit agricole maintient le rythme.

Il ne faudra plus compter sur les banques pour absorber les bataillons de jeunes diplômés. Les grands réseaux, qui avaient déjà, ces deux dernières années, resserré le robinet des embauches en France, s'apprêtent à donner un tour de vis supplémentaire en 2013. Seul le Crédit agricole compte recruter, cette année, un volant supérieur à celui de l'an passé, soit 4000 CDI contre 3500 en 2012. À ce rythme, la banque verte sera le premier recruteur du secteur dépassant BPCE qui avait attiré 4000 nouveaux salariés en 2012 et compte sur 3000 en 2013: en 2011, le groupe rassemblant les Banques populaires, les Caisses d'épargne et Natixis avait amené à bord 5800 collaborateurs. Chez BNP Paribas, la tendance à la baisse apparaît encore plus marquée. La première banqu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant