Les banques françaises escroquées de 100 millions

le
0
Les gendarmes ont mis au jour une escroquerie internationale portant sur 100 millions d'euros, révèle Le Parisien . Une soixantaine de personnes ont été mises en examen. Ils achetaient du matériel de chantier en crédit-bail.

Trois ans d'enquête pour démêler une vaste escroquerie internationale contre les banques françaises. Coût du préjudice: 100 millions d'euros. Le journal Le Parisien a révélé ce dimanche que les gendarmes de la section de recherches (SR) de Paris avaient mis au jour un réseau complexe exploitant des failles juridiques pour abuser des filiales de crédits de grands établissements.

«C'est une des plus importantes affaires d'escroquerie révélée au cours de ces dernières années», a assuré au quotidien une source proche du dossier. Une soixantaine de personnes ont été mises en examen. Elles auraient profité d'une faille dans la législation sur le crédit-bail (location d'un matériel avec option d'achat à la fin du contrat) pour empocher les millions via de faux achats de matériel de chantier. Grâce à un montage complexe impliquant 4 sociétés aux activités fictives, les aigrefins ont pu déjouer la vigilance des banques.

Matériel surfacturé

Une première

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant