Les banques françaises dans le collimateur de S&P

le
0
Au regard du contexte économique dégradé, l'agence de notation Standard & Poor's a dégradé la note de plusieurs banques françaises.

L'agence de notation Standard&Poor's a dégradé la note de trois banques françaises dont BNP Paribas (de «AA-» à «A+») et Cofidis de («A-» à «BBB+»). Neuf autres banques ont vu leur note inchangée mais leur perspective passer à négative, dont BPCE, Crédit Agricole, Crédit Foncier, Crédit Mutuel, la Banque Postale et Société Génerale.

Globalement, précise l'agence, le secteur bancaire français reste dans le groupe 2 de ses évaluations de l'ensemble des banques du monde (sur 10 groupes, le groupe 1 étant le plus fort). Toutefois, S&P estime que le «risque économique» sous lequel les banques françaises opèrent s'est accru, «laissant ces dernières plus exposées à une récession potentiellement plus forte en eurozone».

Selon l'agence, la France n'est plus dans une phase «d'expansion économique», ce qui devrait entr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant