Les banques européennes sont solvables assure le gouverneur de la Banque de France

le
23
François Villeroy de Galhau est à la tête de la Banque de France depuis le 1er novembre 2015.
François Villeroy de Galhau est à la tête de la Banque de France depuis le 1er novembre 2015.

François Villeroy de Galhau ne partage pas les inquiétudes du Fonds monétaire international sur la santé des banques européennes, notamment la Deustche Bank.

Alors que la Deustche Bank doit faire face à une amende de 12,5 milliards d’euros aux Etats-Unis, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a tenu à rassurer les marchés sur la santé des banques européennes lors d’une conférence de presse à Washington samedi 8 octobre.

Son intervention constituait une réponse aux inquiétudes exprimées mercredi par le Fonds monétaire international. « La priorité n’est pas aujourd’hui d’augmenter la solvabilité ou le capital des banques européennes de manière injustifiée », a insisté le gouverneur au terme de la réunion d’automne du FMI et de la Banque mondiale. M. Villeroy de Galhau a notamment rappelé que leur ratio de solvabilité avait augmenté d’1% par an depuis 2012 pour atteindre 13% aujourd’hui.

Menaces sur la rentabilité des banques « Le sujet est plutôt celui de leur rentabilité », a précisé celui qui est en poste depuis près d’un an. Il a pointé des difficultés dues à « la prolongation des taux bas » et à la « question des créances douteuses qui pèsent sur la rentabilité des banques ».

« Je relève au passage que les banques françaises le traitent plutôt mieux que la moyenne des banques européennes », a-t-il assuré. « Elles sont aujourd’hui dans une situation de profitabilité plus favorable et elles montrent leur capacité d’adaptation », a-t-il ajouté.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft il y a 3 mois

    Ah, bah si il l'assure, on est rassurés. Et moi je vous assure que ma grand mère de 90 ans se prépare pour représenter la France en ski alpin aux prochains JO d'hiver. Si si, je vous assure.

  • gpadbol il y a 3 mois

    A force de vouloir être rassurant, je vais finir par avoir peur pour mes économies.

  • spcmg71 il y a 3 mois

    le "problème" n'en est pas un puisque les capitaux des épargnants sont deux à trois fois supérieurs aux passifs des banques. donc, ça va très bien se passer. comme aux usa en 1932.

  • spcmg71 il y a 3 mois

    oui oui, bien sur, comme dexia, comme monte paschi, comme deutsche bank. de toute facon, il ne peut pas dire que les banques sont , de facto, en faillite

  • rillouto il y a 3 mois

    le mensonge est devenu la norme,pour tenir encore un peu ce systeme qui s'ecroulera de toute façon ....

  • MIKE3000 il y a 3 mois

    Dit-il dans un grand éclat de rire! ...

  • corsony il y a 3 mois

    Le problème de toutes ces banques, est qu'elles sont positionnées sur des produits dérivés à hauteur de 20 à 30 fois leur fonds propres ; il suffirait d'un flash krach de 10% pour qu'elles perdent tout ! et les seules banques banques qui auraient eu le temps de vendre leur position dérivées seraient quand même touchées par effet domino !!! c'est ça la vérité et tous ces gens le savent très bien ! nous sommes assis sur un volcan.bref, prions pour que celà n'arrive pas.

  • titresyl il y a 3 mois

    alors danalias !!!! tu as perdu ta verve ? ou alors tu veux pas communiquer sur les endettements hors bilans de la BNP , du C agricole etc...... la seule qui en a le moins c'est la SG !!!

  • indyta il y a 3 mois

    les banques europeennes ont avalé 800 MDS d euros en 2008..tout ca pour rien????

  • indyta il y a 3 mois

    la crise est finie, elle est derriere nous, la crise est devant, on va se la prendre en pleine poire..le danger du protectionisme qui a le seul merite de xister que par son nom...