Les banques et les utilities ont pesé sur les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés actions ont terminé en baisse, pénalisés par le repli des valeurs des secteurs bancaires et des services aux collectivités (utilities). Après deux séances de hausse consécutives, le CAC 40 a clôturé sur un repli de 0,5% à 4 316,61 points. L'Euro Stoxx 50 a reculé de 0,74% à 2 956,95 points. Même tendance à Wall Street, le Dow Jones cède 0,65% à l'approche de la mi-séance.

En l'absence de statistiques économiques, les investisseurs se sont focalisés sur les résultats trimestriels dégradés de Banco Popolare (-6% à la clôture à Milan). La banque italienne, qui s'apprête à fusionner avec Banca Popolare di Milano (-6,38%), a accusé une perte inattendue au premier trimestre liée au repli de son chiffre d'affaires et à d'importantes provisions pour créances douteuses. Cette contre-performance a pesé sur l'ensemble du secteur bancaire européen.

Les marchés ont également pâti de la faiblesse du secteur des services aux collectivités. Les investisseurs ont mal réagi à la baisse annoncée hier soir des ventes trimestrielles d'EDF (-2,75% à la clôture) et au début d'année très contrasté du géant allemand de l'énergie E.ON (-4% à Francfort en fin d'après-midi).

Dans ce climat morose, les indices actions n'ont pas profité du rebond des cours du pétrole (+2% pour les barils de WTI et Brent vers 17h20) provoqué par la baisse inattendue des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis.

A la Bourse de Paris, Vivendi (-1,8%) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 dans la perspective de la publication, ce soir, de ses résultats au premier trimestre. Société Générale a reculé de 1,4% et BNP Paribas de 1%. Engie a, lui, cédé 1,05%. Contre la tendance, Total a terminé sur un gain de 0,52% dans le sillage du brut.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant