Les banques américaines à l'épreuve

le
0
La Réserve fédérale américaine veut tester la résistance des banques du pays en cas de forte récession en zone euro ou de montée violente du chômage aux Etats-Unis. Des scénarios «pas à l'ordre du jour», dit-elle.

Les États-Unis veulent être certains de ne pas revivre un nouveau Lehman Brothers. Ainsi, face à la dégradation de la conjoncture économique internationale, la Réserve fédérale américaine souhaite s'assurer que toutes les grandes banques du pays sont en mesures de résister à un nouveau choc. L'institution va ainsi lancer de nouveaux «stress tests».

L'objectif est de tester la solidité financière des banques dont l'actif consolidé dépasse 50 milliards de dollars en cas de «forte récession forte ». Les bilans des banques seront notamment mis à l'épreuve d'un pic de récession de 6,9% en zone euro ou d'un taux de chômage de 13% aux États-Unis. La Fed insiste toutefois sur le fait que de tels scenarios ne sont pas à l'ordre du jour.

Les dix-neuf plus grandes banques seront ainsi soumises aux épreuves et les six plus importants établissements du pays devront eux se soumettre à des tests supplémentaires. Les banques dotées d'importantes salles des marchés comm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant