Les bancaires pèsent sur la tendance des Bourses européennes

le
14

PARIS (Reuters) - Les valeurs bancaires pèsent sur la tendance des Bourses européennes mardi matin, affectées comme la veille par les inquiétudes liées aux tensions sur les taux des dettes souveraines en zone euro.

A 10h50, l'indice des banques en Europe perd 2,48%, plus forte baisse sectorielle en Europe, avec une baisse de 4,73% pour BNP Paribas, plus net recul du CAC 40 à Paris, contre 2,49% pour Crédit agricole et 3,41% pour Société générale.

Parallèlement, les écarts de rendement entre les obligations françaises, belges, néerlandaises et autrichiennes d'une part et le Bund de l'autre ont atteint des niveaux sans précédent depuis la création de l'euro.

"C'est la pure continuation de la journée d'hier. On teste la capacité de l'Europe à répondre aux attaques des marchés", commente Frédéric Rozier, gérant chez Meeschaert Gestion privée. "La question est de savoir à quels niveaux de taux la Banque centrale européenne va réagir."

Les marchés ont réduit leurs pertes après une adjudication du Trésor espagnol, qui a pourtant concédé un rendement supérieur à 5% pour émettre 3,16 milliards d'euros à 12 et 18 mois.

La perte de 10,6 milliards d'euros annoncée lundi par Unicredit au troisième trimestre est également citée parmi les éléments pouvant affecter le secteur bancaire en Bourse.

"Pour moi, c'est la continuation de la crise de la dette, avec un point d'interrogation à la suite de la mauvaise nouvelle d'Unicredit hier, qui pourrait susciter des interrogations pour les banques françaises notamment", estime Christophe Nijdam, analyste du secteur chez AlphaValue.

"Sinon, la situation en Europe n'a pas changé : tant que le 'bazooka'(à savoir l'augmentation de la puissance de feu du Fonds européen de stabilité financière) n'aura pas été mis en place pour des achats sur le marché secondaire, les banques vont continuer à vendre logiquement la dette des Etats européens", dit-il.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pillu5 le samedi 19 nov 2011 à 15:22

    complot des BANKSTERS contre les populations !!!!!

  • jevoq le mardi 15 nov 2011 à 12:51

    Parce qu'en définitive, le rôle des banques n'est pas de financer le déficit de l'Etat mais de prêter aux ENTREPRISES (investissement productif) et aux PARTICULIERS (logement et consommation). C'est ce qui fait tourner l'économie...

  • jevoq le mardi 15 nov 2011 à 12:49

    @ruizger2:Une solution pour se libérer de la pression des spéculateurs Anglo-Saxons : lancer des Emprunts d’Etat ouverts «en continu» et RESERVE aux particuliers Français avec des échéances très longues (10 ou 30 ans). La France est ruinée mais beaucoup de Français peuvent être considérés comme riches.... Et il faudrait que l’argent recueilli serve uniquement au remboursement de la dette détenue par l’étranger….

  • NACHTER le mardi 15 nov 2011 à 12:28

    DES O P A SUR LES BANQUES FRANCIASES ????????????????????

  • bendel50 le mardi 15 nov 2011 à 12:20

    Compte tenu que Goldmann Sachs recommande à ses clients de parier sur l’écroulement financier de l'Europe.Pas surprenant de voir des dirigeants proches de G.S arrivés à la tête des états les plus endettés.Trichet bientôt Premier Ministre. Vous devinez la suite. ....http://www.dailymotion.com/video/xmbcl5_goldman-sachs-les-nouveaux-maitres-du-monde-canal_news

  • NACHTER le mardi 15 nov 2011 à 12:20

    EXPOSITION DES BANCAIRES FRANCE LA PLUS IMPORTANTE D EUROPE LE AA+ DE LA FRANCE EST DANS LE COLIMATEUR ET TOTALEMENT JUSTIFIE

  • Jea.Bocq le mardi 15 nov 2011 à 12:17

    Au lieu de geindre, bande de cocos, allez bosser. Et quand je dis bosser, ça veut dire : Ne vous contentez pas de votre travail officiel. Faites-le comme moi samedis et dimanches. Ne me dites pas qu'il n'y a rien à faire ! Quant il n'y a pas de travail il y a toujours du travail ! Demandez à votre femme, elle vous le confirmera ! Et... Cessez de vous vautrer dans le canapé en regardant le match et en bouffant des cacahuètes !

  • jevoq le mardi 15 nov 2011 à 12:14

    ----"Parallèlement, les écarts de rendement entre les obligations françaises, belges, néerlandaises et autrichiennes d'une part et le Bund de l'autre ont atteint des niveaux sans précédent depuis la création de l'euro"---- La Hollande et l’Autriche seraient attaquées à leur tour ? Ceci étant invraisemblable, il faut logiquement en conclure que c’est simplement le taux Allemand qui baisse.

  • ruizger2 le mardi 15 nov 2011 à 11:56

    oui, ces capitalistes sans scrupules ont trop de pouvoir, faut mettre les banquiers à genoux.... Comment ?????? Malheureusement je n'ai pas la solution.

  • M1187998 le mardi 15 nov 2011 à 11:52

    Arrêtez de prendre les gens pour des billes ou vous finirez comme à la grande époque de la terreur