Les baisses d'impôts ont fait plus de gagnants que prévu

le , mis à jour le
0

INFOGRAPHIE - Les coups de pouce annoncés l'an dernier ont au final permis de soulager 9,45 millions de foyers. Plus de 2 millions de contribuables ont constaté des baisses d'impôts de plus de 400 euros.

Pour certains contribuables, la bonne nouvelle sur le front de l'impôt sur le revenu 2015 est bien au rendez-vous. Au total, 9,45 millions de foyers ont pu constater une baisse de la facture finale, dont 3 millions qui sont sortis de l'impôt ou ont évité d'y entrer. C'est 450.000 foyers de plus que ce qu'avait prévu le gouvernement à l'automne dernier, selon les chiffres du ministère des Finances, dévoilés ce vendredi.

Cette baisse supérieure aux attentes est le résultat direct des mesures fiscales annoncées en 2014. L'an dernier, le gouvernement décidait de réformer le barème de calcul de l'impôt sur le revenu en supprimant la première tranche à 5,5% et en renforçant la décote, ce mécanisme qui permet de réduire voire d'annuler les impôts des contribuables soumis aux tranches basses du barème. Ces mesures s'ajoutent à la revalorisation de tous les seuils d'entrée dans les tranches.

Baisse du nombre de foyers imposables

Qui sont les gagnants cette année? D'après le portrait dressé par le ministère, ce sont essentiellement des salariés (61%) et des retraités (36%). Et surtout des familles. Le ministère des Finances explique par exemple qu'un million de ménages avec 2,5 parts (couple avec un enfant) ont bénéficié d'un gain moyen de 445 euros ou encore que 800.000 ménages avec 3 parts (couple avec deux enfants) ont bénéficié d'un gain de 484 euros. «Ces principaux chiffres montrent que la suppression de la première tranche décidée par le gouvernement est une mesure favorable aux familles», confirme le ministère dans un communiqué.

Au total, 2,2 millions de foyers ont réalisé une économie importante de plus de 400 euros, 1,42 million ont gagné entre 300 et 400 euros, 2,23 millions entre 200 et 300 euros et 2 millions entre 100 et 200 euros. Les 1,6 million restant ont fait un gain plus faible, de moins de 100 euros. Ces 9,45 millions de foyers représentent plus de la moitié des ménages assujettis à l'impôt sur le revenu, souligne le ministère.

Selon Les Echos, le nombre de ménages imposables cette année devrait se situer dans une fourchette comprise entre 16,5 à 17 millions (contre 17,6 millions en 2014), soit environ 45% de foyers fiscaux. Si ce dernier chiffre se confirme, cela signifie que le gouvernement aura atteint son objectif de ramener le nombre de foyers payant l'impôt sur le revenu à son niveau de 2010.

François Hollande a en tout cas promis de poursuivre cet effort de réduction d'impôts en 2016 «quoi qu'il arrive». Le montant consacré à cette nouvelle baisse pourrait être de l'ordre de 2 milliards d'euros. Les modalités de ce coup de pouce fiscal devraient être détaillées par le président de République lundi prochain, lors de sa conférence de presse.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant