Les baisses d'impôts de Hollande font débat à droite... et à gauche

le , mis à jour à 11:16
7
Les baisses d'impôts de Hollande font débat à droite... et à gauche
Les baisses d'impôts de Hollande font débat à droite... et à gauche

Moins de Français paieront des impôts cette année et en 2016. Est-ce une vraiment une bonne nouvelle ? Pas sûr à écouter certains politiques qui continuent de réagir aux annonces de François Hollande.

Lors de sa conférence de presse lundi, le président a confirmé une nouvelle baisse de la fiscalité de quelque deux milliards d'euros qui bénéficiera à huit millions de ménage. Cet allègement fera sortir des Français, qui étaient juste au-dessus de la première tranche de l'impôt sur le revenu. Selon Les Echos, entre 1 et 1,5 millions de foyers fiscaux seront concernés.

«Je suis pour que tout le monde paie l'impôt», a regretté ce matin le leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon sur France Info. «Il y a une dignité civique à contribuer à l'effort collectif. Même 10 euros», a ajouté l'eurodéputé.

Lundi, c'est Alain Juppé qui s'est prononcé contre la perspective d'une sortie de Français de l'impôt sur le revenu. «Exonérer des millions de Français de toute forme d'impôt n'est pas une bonne chose», a estimé le maire de Bordeaux, candidat à la primaire des Républicains. «Contribuer à l'impôt est une responsabilité citoyenne», a-t-il poursuivi lors de sa conférence de presse de rentrée.

L'ancien Premier ministre de François Hollande, Jean-Marc Ayrault n'est pas non plus favorable à cette baisse du nombre de contribuables. «Agir à nouveau sur l'impôt sur le revenu ne ferait que diminuer encore le nombre d'assujettis alors que l'objectif doit être d'aller vers un impôt citoyen et progressif qui soit payé par tout le monde», écrit-il dans un livre écrit avec le député socialiste Pierre-Alain Muet («Pour un impôt juste, prélevé à la source», ed. Jean-Jaurès)

4 tranches contre 14 en 1983

Actuellement moins d'un Français sur deux (47,5% en 2014) est assujetti à l'impôt sur le revenu (IR). Ils étaient 52,3% entre 2011 et 2013 mais la suppression de la première tranche de l'impôt a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ssanguin le mardi 8 sept 2015 à 14:10

    On est vraiment prêt à tout pour se faire réélire...

  • pallach le mardi 8 sept 2015 à 12:59

    Seuls les contribuable simposables à l'IR devraient pouvoir voter. Tout de suite, les hausses d'impôt se calmeraient...

  • pichou59 le mardi 8 sept 2015 à 11:55

    «Il y a une dignité civique à contribuer à l'effort collectif. Même 10 euros»,..... Mélanchon dit vrai, c'est rare?

  • dezeaux le mardi 8 sept 2015 à 11:38

    et dire que le gros nul qui parle ne paie pas d'impôt..........un scandale!

  • dezeaux le mardi 8 sept 2015 à 11:37

    pas belle la France.......... Houellbecq avait raison...........et Charles Martell doit se retourner dans sa tombe

  • dezeaux le mardi 8 sept 2015 à 11:35

    bientôt les 2/3 des français ne paieront plus d'impôts.Nous qui sommes dans le dernier tiers,nous devrions migrer.D'autant plus que le gouvernement propose un dégrèvement immédiat si vous prenez votre carte au PS et vous vous convertissez à l'Islam.D'autre part il est proposé à tout migrant ou sans papier la nationalité française et le droit de vote associé à condition qu'il accepte un lieu de résidence(gratuit payé le contribuable) et qu'il accepte tous les soins gratuits(payé par contribuable)

  • am013 le mardi 8 sept 2015 à 10:33

    TOUT LE MONDE DOIT PAYER L'impot ? peut être...mais alors les impots fonciers, taxes habitation et autres sortes de taxes doivent etre revues dans leur ensemble ...marre de financer les errements politico financiers et les salaires des politiques et autres pistonnés