Les avocats turcs sous la pression du pouvoir

le
0
Des membres du barreau ont été interpellés mardi pour avoir manifesté leur soutien aux protestataires de Taksim. Le lendemain, des milliers de confrères descendaient dans la rue dénonçant l'agression faite à leur profession.

Lorsqu'Ali Riza Dizdar est sorti d'un procès d'assises, mardi matin, des vigiles de sécurité entouraient déjà une dizaine de ses collègues en robe dans le grand hall du palais de justice d'Istanbul. Leur manifestation de soutien aux protestataires de la place Taksim victimes de la brutalité des forces de l'ordre avait tourné court. Cet avocat respecté a alors cherché à rencontrer le procureur. Sa requête a été refusée et les policiers sont passés à l'action. «Ils ont attaqué et ont commencé à agresser tout le monde, relate Ali Riza Dizdar... J'ai tenté de m'interposer, alors ils m'ont également embarqué et nous ont entassés dans un car, comme si nous étions des criminels.» Conduits à la préfecture de police, les quarante-quatre avocats...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant