Les avocats tentent de protéger leur marché

le
0
Les avocats attirent l'attention sur le développement, notamment, de sites Internet proposant au grand public des services qui ne peuvent en principe être effectués que par leur profession.

Les avocats peinent à veiller sur leur pré carré: aux frontières du marché du droit, de nombreux prétendants se tiennent en embuscade, parfois prêts à piétiner les textes pour conquérir des parts d'un gâteau très convoité. Au cours des trois dernières années, le Conseil national des barreaux (CNB, qui représente l'ensemble de la profession) a été saisi de près de 300 cas litigieux. En cause, la plupart du temps, le développement de sites Internet proposant au grand public des services qui ne peuvent en principe être effectués que par des avocats, une profession spécifiquement réglementée. Dans leur collimateur, les «divorce.fr» et autres sociétés Internet offrant des divorces à bas coût, sans que la procédure ne soit préparée et suivie par un avocat. Ou encore les entreprises en ligne se faisant fort de récupérer devant les tribunaux les points des automobilistes - toujours sans l'intervention des robes noires.

«Snipers du droit»

Plusieurs de ces sit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant